Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le nouveau bouquet satellitaire italien Sky Italia, contrôlé par News Corp, la société du richissime magnat des media australo-américain Rupert Murdoch, a commencé a diffuser hier jeudi. Sky Italia est né de la fusion entre deux télévisions à péage déjà existantes: Stream --société commune entre News Corp. et Telecom Italia-- et Telepiù, racheté par News Corporation à Vivendi Universal/Canal +. Après douze heures d'écran noir, les 500.000 abonnés du nouveau bouquet de chaînes à péage ont vu apparaître les premières images à midi. Pour sa première soirée, Sky Italia a proposé à ses abonnés plusieurs grands films: "Apocalyse Now Redux" de Francis Ford Coppola, "Le seigneur des anneaux" de Peter Jackson dans une version longue inédite et "A beautiful mind" de Ron Howard. Pour les voir, les abonnés de Sky auront déboursé 32 euros, montant de l'abonnement. Mais il leur faudra payer 55 euros pour accéder à l'intégralité de l'offre. Sky Italia est détenu à 80,1% par News Corp. et à 19,9% par Telecom Italia. L'offre de Sky Italia sera enrichie d'une dizaine de canaux par rapport à celles de Stream et Tele+ et propose une chaîne consacrée à l'information, Sky TG 24. Rupert Murdoch avait annoncé début juin dans une interview qu'il tablait rapidement sur 3 millions d'abonnés en Italie. A plus long terme, la nouvelle société vise 10 millions de clients dans la péninsule. Voir toutes les fréquences nouvelles et les modifications dans l'actu des fréquences sur ce site.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public