Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

La chaîne satellitaire britannique BSkyB a annoncé avoir dégagé un bénéfice net de 190,3 millions de livres sterling (271,9 millions d'euros) sur l'exercice 2002/03 clos le 30 juin, contre une perte nette de 1,383 milliard de livres en 2001/02. C'est la première fois que BSkyB dégage un bénéfice net depuis le lancement du bouquet satellitaire Sky Digital en octobre 1998, a souligné dans un communiqué le groupe contrôlé par le magnat australien Rupert Murdoch. Le bénéfice avant impôts, exceptionnels et amortissement des survaleurs s'est élevé à 260 ML, contre une perte de 22 ML en 2001/02. Un chiffre nettement supérieur aux attentes des analystes, qui tablaient sur un résultat situé entre 230 et 235 ML. Le bénéfice opérationnel avant exceptionnels et amortissement des survaleurs a augmenté de 94% à 371 ML et le chiffre d'affaires a progressé de 15% à 3,186 mds L. Depuis que la dette du groupe a atteint un pic de 1,833 milliard de livres fin 2001, le groupe a réduit son endettement de 728 ML, finissant l'exercice avec une dette nette de 1,105 md L. Le nombre d'abonnés en Grande-Bretagne et en Irlande s'élevait 6,845 millions de ménages au 30 juin, une hausse de 133.000 par rapport au 30 mars et de 744.000 sur un an. Les analystes tablaient sur 104.000 à 128.000 nouveaux abonnés au quatrième trimestre de l'exercice, traditionnellement le plus calme car la saison de football s'achève en mai. Le taux de désabonnement s'établit à 9,4% sur l'année, en baisse d'un point de pourcentage sur un an. Ce taux est inférieur à 10% depuis quatre trimestres consécutifs. Le revenu moyen par abonné (ARPU) a augmenté de 5% au 30 juin, à 366 livres sur l'année. Les coûts de programmation ont augmenté de 11% à 1,604 md L. "Ces cinq dernières années, Sky a progressé de façon significative, en doublant ses revenus et en doublant presque le nombre de ses abonnés", a commenté le directeur général du groupe Tony Ball. "Nous sommes tout à fait confiants dans notre capacité à atteindre 7 millions d'abonnés d'ici la fin de 2003", a ajouté le patron de BSkyB. "Comme la moitié seulement des ménages britanniques reçoivent des chaines numériques, il y a beaucoup de potentiel de croissance en Grande-Bretagne", a poursuivi Tony Ball. Les revenus tirés de la publicité ont augmenté de 13% par rapport à l'exercice précédent, à 284 millions de livres. "Sky table actuellement sur une poursuite de cette progression supérieure à la moyenne du marché pendant au moins le reste de l'année calendaire", précise le communiqué. Depuis le 30 juin, le groupe a obtenu pour 1,024 md L les droits de retransmission en direct des rencontres du Championnat d'Angleterre de football, pour les trois saisons à partir de 2004-05. La BBC a dû se contenter du droit de diffuser des extraits de matches, pour un prix de 105 millions de livres (149 millions d'euros). Leader incontesté des retransmissions sportives depuis la disparition l'an dernier de son principal rival ITV Digital, BSkyB a indiqué que 12,2 millions de ménages britanniques et irlandais recevaient au moins une chaîne Sky fin juin, en hausse de 2 millions sur un an.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public