Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Canal+ explore les arcanes du flicage planétaire au cours d'une soirée intitulée "Tous parano" et articulée autour de deux thrillers "Ennemi d'Etat" avec Gene Hackman et "Arlington Road" et de deux documentaires. Doute et méfiance semblent être de mise à la vision du documentaire de Stéphane Haumant "Tous fliqués", diffusé après le film "Ennemi d'Etat" et qui en reprend certains extraits. Une visite à la National Security Agency (NSA) à une demi-heure de Washington, centre névralgique du système d'écoute global au service des Etats-Unis, laisse plus que perplexe. Pas d'interview ni d'autorisation de filmer dans ce centre mystérieux qui, selon les enquêteurs, dispose d'un budget de 15 milliards de dollars, La NSA intercepte toutes les communications passant par satellite, soit quelque 180 millions de messages toutes les heures, traités par 35.000 agents. Le système "Echelon" ou les "grandes oreilles intelligentes qui se réveillent à certains mots clés" constitue, selon ce document, l'outil d'espionnage industriel depuis la fin de la guerre froide, au profit des Américains et de leurs alliés anglais. Les libertés individuelles ne pèsent pas lourd face à la raison d'Etat. De la méthode de reconnaissance faciale à la puce espionne - bientôt applicable aux humains?- qui permet de suivre à la trace, les innovations technologiques ne manquent pas, et "Big Brother" serait d'ores et déjà dépassé . Le mouchard parfait se révèle être le téléphone mobile et l'on apprend que plus l'on est branché technologie et plus il est facile de voir tous ses faits et gestes mis en fiches. L'aspirateur à "e-mails" ou sniffer devient pour les entreprises un redoutable outil de surveillance et le commerce électronique n'arrange pas le respect de la vie privée. "Tout le monde surveille tout le monde" commente laconiquement un expert de la surveillance, secteur ayant généré une véritable industrie. Canal+ diffuse également "Tous contre moi", documentaire de Sébastien Pluot sur la paranoia ambiante, décryptée par une vingtaine de personnalités à Londres, Los Angeles, Paris ou San Francisco.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public