Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le lancement demain de la chaîne Piwi (satellite), destinée aux enfants de 2 à 6 ans et conçue et développée par la filiale jeunesse de TPS, pourrait être compromis par une plainte de la chaîne Tiji (satellite), autre chaîne des tout petits contrôlée par Lagardère et Canal+. La chaîne Tiji, a indiqué un porte-parole, a porté plainte contre la chaîne Piwi, dont le nom est jugé trop similaire au sien. La plainte doit être jugée en référé mardi matin. A l'occasion d'une conférence de presse lundi pour annoncer les débuts de Piwi, Philippe Bony, directeur général adjoint de TPS, chargé des programmes, a confirmé le lancement de la chaîne pour le 3 décembre, à 06h00, sans préjuger des résultats du référé de mardi. La filiale jeunesse de TPS, TPS Jeunesse, édite déjà les chaînes Télétoon (100% d'animation), Télétoon+1 et Eurêka! Selon François Deplanck, directeur général de TPS Jeunesse, il s'agit de diversifier l'offre de TPS Jeunesse de façon que les différentes tranches d'âge puissent bénéficier d'une chaîne spécialement conçue pour elles. Ainsi, Piwi s'adresse plus particulièrement au 2-6 ans, Télétoon et Télétoon+1 aux 5-11 ans et Eurêka! aux 7-14 ans. A cet effet, les programmes de Télétoon destinés aux tout petits ("MiniToons") ont été retirés de la grille. Piwi, qui émettra de 06h00 à 21h00, se veut une chaîne "amusante et stimulante" pour les enfants, "rassurante et participative" pour les parents, souligne François Deplanck.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public