Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

L'émission "C'dans l'air spécial redevance", diffusée en direct lundi sur France 5 (17h30 à 19h00) a réuni en moyenne 1,3 million de téléspectateurs (11,4% de parts d'audience), ce qui représente un record d'audience, selon des chiffres Médiamétrie cités mardi par la chaîne publique. Cette émission, qui "s'inscrit dans une volonté de France Télévisions et de son président de renforcer le lien avec le téléspectateur", a permis à Marc Tessier, président de France Télévisions (France 2, France 3 et France 5) de répondre en direct aux questions des téléspectateurs. Le sociologue Dominique Wolton, les députés Didier Mathus (PS) et Patrice Martin-Lalande (UMP), le producteur Jean-Pierre Guérin (GMT) et Serge Siritzky, directeur de la rédaction d'Ecran total, participaient également à l'émission présentée par Yves Calvi sur le thème: "Faut-il supprimer la redevance?" La moyenne d'audience du magazine "C'dans l'air" depuis la rentrée est de 9,8% de part d'audience. La redevance audiovisuelle a représenté plus des deux tiers des ressources du holding public en 2003. France Télévisions a reçu cette année 1,5 milliard d'euros de l'Etat via la redevance, soit la part la plus importante (60%) de l'ensemble de l'audiovisuel public. Sur les 116,50 euros versés cette année par chaque foyer possesseur d'au moins un poste de télévision en couleurs, France Télévisions a reçu 68,7 euros.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public