Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Les responsables de l'Europe spatiale jouent leurs dernières cartes pour tenter d'entrer en contact avec l'atterrisseur Beagle-2, toujours muet, alors que le président George W. Bush s'apprête à annoncer une ambitieuse relance du programme américain d'exploration vers la Lune et Mars. En l'absence de tout contact avec le robot britannique, les responsables de Mars Express, première mission interplanétaire entreprise en solo par l'Europe, sont désormais sceptiques quant aux chances de le retrouver en état de mener sa mission, qui était de chercher des traces de vie passée ou présente sur la "planète rouge". "Nous nous sommes placés en +silence radio+, procédure qui obligera Beagle-2 à se placer en mode automatique de communication", selon Franco Bonacina, porte-parole de l'Agence spatiale européenne (ESA) à Paris. Aucun effort de communication ne sera donc fait jusqu'au 22 janvier, prochaine occasion pour Mars Express de passer au-dessus du petit robot. Une approche qui forcera l'engin, si du moins il est intact, à se placer en mode de recherche automatique par lequel il transmet son signal de façon continue durant toute la journée martienne. "Si rien ne se passe à ce moment-là, il faudra bien le déclarer mort", a reconnu Franco Bonacina, même si "on peut toujours avoir l'espoir d'un signe de vie" lors de futurs survols de la sonde, "dans la mesure où le robot avait une durée de vie nominale de six mois".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public