Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Les négociations salariales au sein de Canal+ ont été rompues, a-t-on appris hier auprès de l'intersyndicale du groupe, qui a qualifié d'"insupportable" la dégradation du pouvoir d'achat des salariés. Les syndicats du groupe réclament "le maintien du pouvoir d'achat pour tous en 2009", indique l'intersyndicale (F0, CFE-CGC, CGT, CFDT, CGT, SNPTC, UNSA) dans un communiqué. "Au lieu de cela, la direction propose essentiellement des augmentations individuelles. Depuis de nombreuses années, le pouvoir d'achat des salariés de Canal+ est amputé". Interrogée par l'AFP, la direction du groupe n'a pas souhaité faire de commentaire. "Avec le marasme économique actuel, il faut que la direction prenne conscience des difficultés" des salariés, a déclaré à l'AFP Jean-Marc Jeanneau, délégué central CGT. L'intersyndicale souhaite une augmentation générale des salaires de 3%, avec un minimum garanti de 100 euros par mois pour les plus bas salaires. Selon Jean-Marc Jeanneau, c'est la première fois depuis plusieurs années que les tensions salariales sont aussi aiguës au sein du groupe. L'intersyndicale prévient qu'elle va appeler "à des actions collectives". "Un préavis de grève n'a pas été déposé mais c'est une des actions envisageables", a précisé le délégué CGT.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHR Metz Thionville
Concession de service public pour la gestion et l'exploitation du service de télévision, téléphone et multimédia aux patients pour le CHR de Metz-Thionville, le CH de Briey et le CH de Boulay.
» Voir l'avis de concession de service public