Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

L'ancien animateur de télévision Olivier Chiabodo a été condamné par les Prud'hommes de Lorient (Morbihan) à verser près de 160.000 euros à un mécanicien engagé dans le cadre de son projet de chaîne thématique, Noé Channel, qui n'a jamais vu le jour. L'ancien animateur de l'émission de divertissement Intervilles de TF1 était assigné devant les Prud'hommes par un mécanicien, Franck Hannequin, qui affirmait n'avoir été payé que de manière épisodique de début 2001 à juillet 2003. Il réclamait 122.000 euros d'arriérés de salaire et près de 70.000 euros d'indemnités. Le mécanicien avait été engagé début 2001 pour convoyer jusqu'au port de Lorient un bateau, le Noé, qui devait être aménagé en studio dans le cadre d'un projet de chaîne thématique consacrée à la planète Terre. Olivier Chiabodo avait acquis le bateau et engagé le mécanicien par l'intermédiaire d'une société, Carabin, dont il était le gérant et un des principaux actionnaires. Après le convoyage jusqu'à Lorient, le mécanicien et son employeur avaient conclu en mars 2001 un contrat oral chargeant le mécanicien de rester au port de Lorient pour superviser les travaux d'aménagement du Noé. Les Prud'hommes ont reconnu l'existence d'un contrat de travail entre Carabin et M. Hannequin, condamnant Olivier Chiabodo à verser à son ancien salarié 122.357,50 euros d'arriérés de salaires, 20.000 euros de dommages et intérêts pour rupture de contrat et préjudice financier, 11.235 euros de congés payés, et plus de 5.000 euros d'indemnités compensatoires. La défense de Carabin s'est appuyée sur l'inexistence d'un contrat écrit pour affirmer que M. Hannequin était un travailleur indépendant. Carabin est également condamnée à fournir dans les huit jours bulletins de paye, certificats de travail et attestations Assedic, sous astreinte de 100 euros par jour de retard.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
409,90 €
533,50 €
410,39 €
432,17 €
755,90 €
339,00 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHR Metz Thionville
Concession de service public pour la gestion et l'exploitation du service de télévision, téléphone et multimédia aux patients pour le CHR de Metz-Thionville, le CH de Briey et le CH de Boulay.
» Voir l'avis de concession de service public