Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes

Chooz, le village numérique par excellence

Présenté comme une première mondiale, le village de Chooz, situé dans les Ardennes au nord de Charleville-Mézières, bénéficie d’une distribution sur fibre optique partagée, permettant à tous les habitants du village de recevoir la télévision par satellite et Internet à très haut débit. Et ce qui est remarquable c’est la gratuité de la majorité de ces services pour les Calcéens !

Village de Chooz

Ce village est pionnier puisque dés 2009 il a été décidé que les 450 foyers auront accès au Triple Play (Télévision, Internet et Téléphonie) bien avant l’échéance de 2022 du gouvernement. La présence d’une centrale nucléaire EDF sur le territoire communal a largement permis la réalisation de ce projet ; là encore Chooz était pionnière puisqu’elle accueilli la première centrale à eau pressurisée (REP ou PWR) mise en service en 1967. Cette tranche « A » est désormais démantelée, mais la tranche « B » en service possède deux réacteurs de 1450 MW employant 950 agents. La retombée fiscale locale est de 75 millions d’euros dont 9 millions d’euros de taxe foncière ! (selon Wikipédia). Les acteurs de ce projet achevé sont tout d’abord Madame Michèle Marquet, très dynamique Maire de Chooz, CANAL+, ASTRA France et la société Tactis, cabinet de conseil en projets d’aménagement numérique du territoire. La réalisation a été confiée à la société COTTEL Réseaux avec du matériel Global Invacom et Cahors. Nous avons été conviés à l’inauguration de ce réseau le 30 septembre 2013 dernier.

Depuis 2009 la commune de Chooz possédait un réseau câblé FTTLA utilisant le codage QAM qui permettait aux habitants d’accéder à l’ensemble des nouveautés en matière de télévision et à Internet. Mais face à une demande croissante de débit pour Internet la commune ne désirait pas poursuivre sur cette configuration ; ne pouvant prétendre au déploiement d’un réseau de fibre optique et ne pouvant compter que sur un débit limité à 512 kbps de la part des opérateurs télécoms qui rendait la commune inéligible à la TV par ADSL, le choix s’est porté sur un système de transport optique comprenant la réception de la télévision par satellite, Internet haut débit et la téléphonie sur IP proposé par la société Global Invacom. C’est alors que le groupe Canal+, SES ASTRA et Global Invacom ont présenté à la municipalité l’intégration d’une solution déjà testée dans l’habitat collectif, c'est-à-dire le couplage du satellite et de la fibre optique (présenté dans TELE SATELLITE en mai 2010). Cette solution SAT@FTTH permet depuis le 20 avril 2013 à chaque foyer de Chooz d’avoir une offre de télévision par satellite et un accès Internet à très haut débit.

Les avantages du SAT@FTTH

Puisque l’accès au satellite est quasi-total (ASTRA plus des chaînes à la demande des habitants !), les paraboles individuelles ne sont plus nécessaires. Chaque foyer est équipé d’un équipement simple qui lui permet de recevoir les émissions simultanément sur 4 prises (regarder et enregistrer) y compris en Haute Définition et à l’avenir en Ultra Haute Définition, mais aussi un accès Internet à haut débit et la téléphonie sur IP. De plus, cette infrastructure est évolutive : elle peut étendre la distribution à des milliers de foyers sans modification : nouveaux habitants et entreprises désireuses de s’implanter sur la commune.

Comment ça marche ?

La technique utilisée, le RF Overlay, permet de coupler les données (ou data) pour Internet et la diffusion (Broadcast) sur une même fibre. D’abord limitée aux fréquences du terrestre (VHF/UHF) cette technologie a avancé grâce à Global Invacom qui l’a étendue aux fréquences du satellite dans la bande BIS (Bande Intermédiaire Satellite 950-2150 MHz).

Installation de bout en bout

Comme l’indique la figure ci-dessus, on trouve en amont du réseau une tête de station regroupant antennes paraboliques et terrestres d’un côté et un terminal de fournisseur d’accès Internet (FAI) de l’autre. Au niveau de la tête de réseau doit être opéré une conversion des différentes fréquences satellite et terrestre (TV et Radio) en signaux optiques. Suit un multiplexage des données Internet et du flux TV/Radio. Le flux total optique est alors amplifié pour alimenter le réseau fibre mutualisé et ses ramifications pour atteindre chaque utilisateur. Dans la partie avale et en fin de trajet fibre, donc chez l’utilisateur, est installé un boîtier démultiplexeur qui extrait les fréquences BIS et UHF et transfert les données vers une Box Internet comme l’illustre la figure qui suit :

Schéma Installation de la solution dans la maison

Partager sur :
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre Hospitalier d'Avignon
Avis de concession de service public relative aux prestations de service de restauration rapide, d'un point presse, d'une boutique et de distributeurs automatiques de denrées alimentaires destinés aux patients du centre hospitalier d'Avignon.
» Voir l'avis de concession de service public