Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes

Chromecast, le lien entre le Net et la TV

Chromecast, le petit dongle HDMI de Google, est enfin arrivé officiellement sur le marché français au mois de mars 2014. Qu’est-ce que c’est, à quoi ça sert et qu’est-ce que ça vaut ? Nos réponses...

Chromecast est sorti en juillet 2013 aux USA et il aura fallu 8 mois au géant américain Google pour le proposer en France à travers SFR, la FNAC et Amazon au tarif de 35 euros. Aux Etats-Unis, son lancement a été couronné d’un véritable succès. Les revendeurs officiels comme Best Buy se sont rapidement retrouvés en rupture de stock, comme nous avons pu le constater sur place quelques semaines après sa sortie. Mais pourquoi avoir attendu si longtemps pour débarquer en Europe ? Probablement à cause du manque de partenaires et d’applications francophones « premium » disponibles pour un lancement digne de ce nom, d’autant plus que Google est désormais prudent après l’échec de Google TV.

Chromecast

Techniquement, si vous achetez Chromecast et que vous espérez l’utiliser seul sur votre téléviseur, passez votre chemin : ça ne vous sera d’aucune utilité. En effet, ce périphérique ne fonctionne pas de manière autonome et ne vous servira à quelque chose que si vous avez déjà un ordinateur, un smartphone ou une tablette.

Installation facile

BranchementL’installation est on ne peut plus simple : il suffit de brancher Chromecast dans un port HDMI disponible de votre écran, directement ou en utilisant un petit câble de déport si jamais vous manquez de place. L’appareil est alimenté à l’aide d’un câble USB. Si votre écran en est équipé, vous éviterez alors d’utiliser l’adaptateur secteur et d’encombrer un peu plus la multiprise au pied de votre téléviseur… S’en suit alors une procédure d’installation relativement simple pourvu que l’on se donne la peine de suivre les instructions affichées sur l’écran. Notez qu’il vous faudra impérativement une connexion Wi-Fi pour utiliser Chromecast, celui-ci n’utilisant pas d’autres types de connectivité.

Lors de l’installation, nous avons choisi d’utiliser un smartphone sous Android sur lequel nous avons installé l’application Chromecast (que la procédure d’installation nous invite à installer). Cette application est surtout utile pour l’installation et la configuration initiale de Chromecast.

Utilisation

Comme nous l’écrivions précédement, seul, Chromecast ne vous sera que de peu d’intérêt à part peut-être pour les belles images qui s’affichent sur l’écran quand aucune application n’est en cours d’utilisation.

Icone ChromecastPour « Caster » (c’est le terme à la mode pour dire qu’on envoie des données à Chromecast) des images vers votre téléviseur, vous devrez utiliser une application compatible, comme YouTube. Lors de la lecture d’une vidéo, la disponibilité d’un ou plusieurs Chromecast sur le réseau fait apparaître une petite icône. Une première pression sur cette icône nous invite à choisir sur quel Chromecast envoyer les images. Une fois ce choix effectué, la diffusion de la vidéo ne se fait non plus sur le smartphone mais directement sur le téléviseur et l’on peut continuer d’utiliser librement son téléphone pendant la lecture et à chaque changement de vidéo, on ne vous dérangera plus pour vous demander de choisir le Chromecast de destination.

Après quelques minutes d’utilisation, on commence à réaliser tout le potentiel d’un tel périphérique, et notamment avec YouTube. En effet, alors qu’une vidéo est déjà en cours de lecture, on peut toujours choisir d’autres vidéos et les ajouter dans une file d’attente, et les regarder ensuite sans avoir besoin de manipuler le Smartphone.

Notez que les applications détectent automatiquement la disponibilité de Chromecast. Une personne équipée d’une tablette et connectée sur le même réseau Wi-Fi pourra également « caster » des images vers un Chromecast sans configuration préalable.

Ce qui rend vraiment Chromecast agréable à utiliser c’est sa réactivité. En effet, c’est très réactif et la qualité d’image (si la vidéo source est de bonne qualité) est étonnante, malgré une connexion ADSL poussive (5 Mbps quand tout va bien). Quelques clips musicaux et bandes annonces de films nous ont permis d’ailleurs de constater qu’on pouvait obtenir une lecture parfaitement fluide avec une qualité supérieure à ce qu’on peut parfois avoir sur certaines chaînes diffusées par Canalsat… Et très vite, on se surprend à oublier qu’on est en train de regarder des streaming en provenance de YouTube sur sa TV.

Adieu la télécommande. Celle-ci est remplacée, de fait, par le deuxième écran (smartphone ou tablette) puisque tout se gère depuis l’application utilisée.

Canalplay / Chromecast

Pour l’heure, seules quelques applications supportent Chromecast : YouTube, comme nous venons de le voir, mais également France Télévisions Pluzz, SFR TV (pour les abonnés de SFR) ou encore Canalplay du groupe Canal+. D’autres sont disponibles dans le Play Store de Google, d'autres sont en cours d’adaptation et la liste devrait grossir au fil des mois.

Marchés publics
Avis de concession de service public
GROUPE HOSPITALIER DU SUD ILE DE FRANCE
Avis de concession de service public portant sur la mise à disposition, des patients hospitalisés du Groupe Hospitalier du Sud Ile de France de solutions multimédia pour le site de Beauregard.
» Consulter l'avis de concession de service public