Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mardi 8 Avril 2003 à 00:00

Al-Jazira annonce la mort d'un de ses correspondants à Bagdad

La chaîne satellitaire qatariote Al-Jazira a annoncé la mort d'un de ses correspondants à Bagdad, Tarek Ayoub, qui avait été grièvement blessé mardi matin après la chute d'un missile sur le bureau de la chaîne dans la capitale irakienne.

Al-Jazira avait montré des images d'un collaborateur de la chaîne blessé, en train d'être évacué dans une couverture puis transporté à bord d'un véhicule de la chaîne des Emirats arabes unis Abu Dhabi TV. Le bureau de la chaîne est situé dans un bâtiment résidentiel entre l'hôtel Mansour et le ministère du plan, dans le quartier des ministères au centre de la capitale irakienne. De violents combats se déroulaient mardi matin dans ce quartier. Tarek Ayoub était grièvement blessé, tandis qu'un autre collaborateur de la chaîne, Zouheir Al-Iraqi, a été touché par un éclat au cou, avait indiqué la chaîne.

Jordanien d'origine palestinienne, Tarek Ayoub avait couvert durant trois ans pour Al-Jazira l'actualité économique en Jordanie. Il avait couvert le début de la guerre en Irak à partir de Rouweiched à la frontière jordano-irakienne, avant de se rendre à Bagdad il y a moins d'une semaine. Né au Koweit, ce reporter âgé de 35 ans, était marié et père d'une fillette d'un an. Un présentateur de la chaîne a accusé les forces américaines d'avoir "intentionnellement pris pour cible" le bureau d'Al-Jazira, rappelant que leur bureau à Kaboul avait déjà été la cible de bombardements américains en 2001.

Le bureau a souffert d'important dommages matériels. Les portes ont été arrachées, les vitres brisées. Lundi, Al-Jazira avait accusé les forces américaines d'avoir tiré sur l'un de ses véhicules, pourtant frappé du sigle de la chaîne, à l'extérieur de Bagdad. En novembre 2001, le bureau d'Al-Jazira à Kaboul avait été bombardé par les forces américaines lors de la guerre contre le régime des taliban en Afghanistan. La chaîne de télévision satellitaire émiratie, Abou Dhabi TV, a elle aussi annoncé que son bureau à Bagdad avait été touché mardi matin lors d'un violent échange de tirs autour du pont de la République.

L'incident est intervenu au moment où la chaîne couvrait en direct la sortie de deux chars Abrams américains du principal complexe présidentiel à Bagdad, pour se positionner sur le pont de la République, enjambant le Tigre, tout près de ce complexe. Abu Dhabi TV a affirmé que ses collaborateurs étaient "sains et saufs".
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution