Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Jeudi 10 Avril 2003 à 00:00

Rupert Murdoch entre sur le marché nord-américain de la TV par satellite

En prenant le contrôle du bouquet DirecTV, Rupert Murdoch a enfin réalisé son rêve de pénétrer sur le marché nord-américain de la télévision par satellite, dernière pièce manquant à un empire s'étendant de l'Europe à l'Australie en passant par l'Asie.

News Corp., le groupe du magnat australo-américain, a annoncé mercredi soir la prise de contrôle de DirecTV, en rachetant pour 6,6 milliards de dollars en numéraire et en actions 34% de Hughes Electronics, la filiale de groupe General Motors possédant le bouquet satellitaire. Ce bouquet, le premier des Etats-Unis avec environ 11 millions d'abonnés, sera intégré à Fox Entertainment Group, la holding américaine de News Corp. contrôlant déjà Fox News, la chaîne câblée d'informations en continu en plein essor aux Etats-Unis.

"En faisant prendre à Fox un intérêt significatif dans Hughes, nous bâtissons ce qui sera selon nous le premier groupe diversifié de divertissement dans l'Amérique d'aujourd'hui", a déclaré Rupert Murdoch, cité dans un communiqué. Mettant en avant 15 ans d'expérience dans la télévision payante, M. Murdoch a assuré que les bénéfices de cette intégration de DirecTV dans le réseau Fox seront "immédiatement perceptibles" pour les téléspectateurs américains. "Cela va donner plus de concurrence au câble", a-t-il dit.

Selon l'accord conclu mercredi avec GM et Hughes Electronics, News Corp. va prendre dans un premier temps les 19,9% de parts que GM détient dans sa filiale, pour 3,8 milliards de dollars. Il acquerra ensuite 14,1% supplémentaires auprès d'autres détenteurs des actions Hughes. Rupert Murdoch avait déjà été candidat à l'acquisition de Hughes en 2001, mais la direction de General Motors avait alors préféré l'offre d'une fusion avec le bouquet concurrent américain EchoStar, numéro deux du secteur.

Mais l'administration Bush s'était opposé à ce projet de fusion, évaluée à l'époque à 18 milliards de dollars. Elle avait justifié son rejet par la crainte d'une situation de monopole dommageable au consommateur dans les régions des Etats-Unis non desservies par le câble. GM avait dû remettre en vente son joyau en décembre dernier. Mercredi News Corp. a précisé que l'intégration de DirecTV devrait être achevée au plus tard au 1er trimestre 2004, après avoir obtenu le feu vert des autorités de régulation et des actionnaires de GM.

Outre le réseau Fox, le groupe de M. Murdoch était déjà présent aux Etats-Unis avec le quotidien populiste The New York Post, et avec d'autres actifs de Fox Entertainement comme les studios de cinéma Twentieth Century Fox. En prenant le contrôle de Hughes, News Corp. met la main sur DirecTV, ainsi que sur une participation de 81% dans l'opérateur américain de satellites PanAmSat et sur Hughes Network Systems, premier fournisseur d'accès rapide à internet par le satellite, souligne le communiqué.

Le magnat, qui vient d'avoir 72 ans, deviendra aux termes de la fusion président du conseil d'administration de Hughes, tandis que Chase Carey, actuel co-directeur d'exploitation de News Corp, prendra les fonctions de Pdg.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution