Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Samedi 16 Septembre 2000 à 00:00

Le "Big Brother" italien a débuté sur Canale 5

Le programme "Grande Fratello", équivalent italien du reality-show "Big Brother", existant déjà sur diverses chaînes européennes et américaines, a commencé jeudi soir, à 22h45 (20h45 GMT) sur la chaîne privée Canale 5, provoquant des réactions mitigées... Le programme, qui a réuni jeudi soir plus de 5 millions de télespectateurs, a été qualifié de "mortellement ennuyeux" par l'anthropoloque Cecilia Gatto Trochi, qui a ajouté que les concurrents ne pouvaient être qu'"exhibitionnistes et narcissiques".

"Le fait qu'on les espionne n'est pas tant pour eux une violation de leur intimité qu'une façon comme une autre d'exciter leur vanité" a estimé le sociologue Franco Ferrarotti, qui se dit néanmoins intéressé, "d'un point de vue strictement psychologique" par l'émission. Les grands quotidiens nationaux italiens ont consacré chacun plus d'une page à ce nouveau rendez-vous télévisuel, présentant notamment le CV et la photo de chacun des dix candidats, ainsi que les avis "pour et "contre" de quelques personnalités médiatiques.

Les concurrents de "Grande Fratello", 5 hommes et 5 femmes entre 23 et 35 ans, sont entrés jeudi soir dans leur "maison-bunker" construite à Cinecittà, au sud de Rome, et ce pour y rester cent jours. Leur vie sera filmée 24 heures sur 24 heures par 30 caméras, et retransmise en direct sur la chaîne payante Stream et sur le site Internet Jumpy (www.grandefratello.jumpy.it).

Deux mini-émissions quotidiennes, de 20 et 15 minutes, sur Canale 5 (appartenant au groupe Mediaset de Silvio Berlusconi), permettront aux télespectateurs de revivre les "meilleurs moments" de la journée des candidats. Tous les quinze jours, les candidats devront voter pour éliminer l'un d'entre eux, qui sera alors autorisé à sortir de la maison commune. Le dernier des dix recevra, le 21 décembre, 250 millions de lire (près de 130 000 euros).
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
HÔPITAUX UNIVERSITAIRES DE STRASBOURG
Avis de concession de service public portant sur la prestations de communication multimédia pour les patients : téléphonie, télévision connectée, accès internet et services associés.
» Consulter l'avis de concession de service public
 
Avis de concession de service public
CENTRE HOSPITALIER DE LIBOURNE
Avis de concession de service public portant sur la gestion du service de télévision, de la téléphonie et de l'accès Internet WIFI destinés aux patients du C.H. de Libourne.
» Consulter l'avis de concession de service public
 
Avis de concession de service public
GROUPE HOSPITALIER DU SUD ILE DE FRANCE
Avis de concession de service public portant sur la mise à disposition, des patients hospitalisés du Groupe Hospitalier du Sud Ile de France de solutions multimédia pour le site de Beauregard.
» Consulter l'avis de concession de service public