Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Lundi 12 Mai 2003 à 00:00

La 17ème Nuit des Molières en direct sur France 2

La 17ème Nuit des Molières, la fête du théâtre en France, se déroulera pour la première fois au théâtre Mogador à Paris d'où France 2 retransmettra lce soir en direct la cérémonie à partir de 20H55.

Cette édition 2003 renoue avec les origines en faisant une distinction entre meilleur spectacle du théâtre public et meilleur spectacle du théâtre privé, un distingo abandonné durant quelques années. 2.300 personnes votent : auteurs, comédiens, metteurs en scène, décorateurs, costumiers, directeurs de théâtre, techniciens, agents artistiques et journalistes.

La mise en scène de la soirée, présidée par Jean Piat, sociétaire honoraire de la Comédie-Française, est réglée pour la première fois par le comédien et metteur en scène argentin Alfredo Arias, fondateur du groupe TSE. Un hommage sera rendu à l'octogénaire Gisèle Casadesus, elle aussi sociétaire honoraire du Français, qui joue jusqu'au 10 mai, au théâtre Antoine à Paris, "A chacun sa vérité" de Pirandello.

Des intermèdes chantés par des artistes variés, Guesch Patti, Hélène Delavault, Ginette Garcin, Judith Magre, Jean Rochefort et Françoise Gillard de la Comédie-Français etc., accompagnés par Bruno Fontaine et des solistes de l'Orchestre de Paris, ponctueront la soirée. Dix sept trophées - une statuette dorée du buste de Molière - seront remis au cours de la soirée, dont trois nouveaux Molières : du meilleur spectacle de création française (nommés : "Etat critique", "Jeux de scène", "Un petit jeu sans conséquence", "Le vent des peupliers"), du meilleur spectacle du secteur public (nommés : "Le dindon", "Mangeront-ils ?", "Phèdre", "Les prétendants" et "68 selon Ferdinand") et du meilleur spectacle du secteur privé (nommés : "Le costume", "Jeux de scène", "La preuve", "Un petit jeu sans conséquence", "Un vrai bonheur" et "Le vent des peupliers").

Etaient en lice au départ plus de 600 spectacles, dont 200 créations françaises, dont la première représentation a eu lieu entre 1er mars 2002 et le 15 mars 2003. La pièce de Jean Dell et Gérald Sibleyras, "Un petit jeu sans conséquence", au théâtre La Bruyère à Paris, figure en tête des nominations avec neuf citations, suivie par la production de l'Odéon-Théâtre de l'Europe, la "Phèdre" de Racine mise en scène par Patrice Chéreau (sept citations). Cinq autres spectacles ont reçu chacun cinq nominations : "Etat critique" de Michel Lengliney au Théâtre Fontaine, "Hysteria" de Terry Johnson, "Jeux de scène" de Victor Haïm (passé de l'Oeuvre à la Pépinière opéra), "La preuve" de David Auburn au théâtre des Mathurins et "Un vrai bonheur" de Didier Caron.

Les meilleures comédiennes nommées sont Francine Bergé, Dominique Blanc, Danielle Darrieux, Anouk Grinberg et Danièle Lebrun, et les meilleurs comédiens nommés sont André Dussollier, Thierry Fortineau, Robert Hirsch, Gérard Jugnot et Claude Rich. Au chapitre meilleure comédienne dans un serond rôle figurent Annick Alane, Anne Consigny, Marina Hands, Eliza Maillot et Anne Sinigalia et à celui de meilleur comédien dans un second rôle Michel Duchaussoy, Roger Dumas, Vincent Elbaz, Gérard Loussine et Jose Paul. Trois équipes concourent pour le trophée du meilleur "one man show" ou spectacle de sketches : Laurent Gerra, Maria Pacôme et le duo Shirley et Dino.

Peter Brook, Didier Caron, Patrice Chéreau, Stéphane Hillel et John Malkovich sont en compétition pour le Molière du meilleur metteur en scène. Sont en compétition pour le meilleur spectacle musical "Doit-on le dire?", "I do! I do!", et le Quatuor dans "Sur la corde rêve".
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution