Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Jeudi 15 Mai 2003 à 00:00

TV-Irak émet de nouveau

La télévision irakienne, qui s'était tue quelques jours avant la chute du régime de Saddam Hussein, a commencé à émettre de nouveau, diffusant notamment des informations préparées par les forces américaines contrôlant le pays.

Rebaptisée "la chaîne d'information irakienne" tout en gardant le sigle et les locaux de l'ancienne station, la télévision émet depuis mercredi à titre expérimental à raison de quatre (bien quatre) heures par jour, de 14H00 à 18H00 GMT. La diffusion ne couvre pour l'instant que Bagdad et sa banlieue. Captée sur la même fréquence que l'ancienne chaîne, la télévision a diffusé le premier jour des programmes sur la vie quotidienne en Irak de l'après-guerre et le travail des organisations humanitaires, entrecoupés de vieilles chansons.

"C'est une diffusion expérimentale, faite avec ce qui reste des équipements de l'ancienne télévision qui avait été bombardée pendant la guerre", explique l'AFP un des responsables de la nouvelle station, Mazen Saleh. Selon lui, les équipements encore en état de marche avaient été récupérés par des employés de la station après la chute de Bagdad le 9 avril. "Nous avons réussi à émettre de nouveau grâce à nos modestes efforts personnels", affirme M. Saleh.

"Le personnel travaille sans salaire, avec l'unique souci de rétablir la télévision car pour les citoyens irakiens cela est synonyme de stabilité et de sécurité", assure-t-il. Les employés de la télévision choisissent eux-mêmes les programmes diffusés, à l'exception des informations qui sont préparées par l'Office américain de reconstruction et d'assistance humanitaire (ORHA) en Irak et leur parviennent enregistrées sur une cassette audio, explique M. Saleh.

"Les responsables américains nous ont promis qu'ils vont créer une nouvelle station et de nouveaux studios mais ils ne nous ont pas payé de salaire et ne nous protègent pas, ce qui fait que des équipements ont été volés par des pillards sous nous yeux", a-t-il déploré. Les locaux de la station sont toutefois discrètement gardés par des policiers irakiens en civil selon M. Saleh, qui doute que cette protection soit suffisante en cas de descente de voleurs.

Outre la chaîne hertzienne, le régime de Saddam Hussein disposait d'une chaîne satellitaire ainsi que de la télévision de la Jeunesse, dirigée par le fils de l'ex-président, Oudaï, et une chaîne sportive, Sports.TV Les Irakiens, rompant avec l'information officielle à sens unique dont ils étaient abreuvés pendant le règne de Saddam Hussein, captent aussi aujourd'hui des chaînes satellitaires étrangères grâce à des antennes paraboliques qu'ils trouvent sur le marché depuis la chute du régime.

Une chaîne du Parti démocratique du Kurdistan (PDK) émettant en arabe depuis le nord de l'Irak, et des chaînes iraniennes sont également captées à Bagdad.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution