Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Dimanche 15 Juin 2003 à 00:00

Au Bourget: 45e salon de l'aéronautique

La 45e édition du salon international de l'aéronautique et de l'espace du Bourget a été inaugurée hier par le président français Jacques Chirac.

Le salon ouvre ses portes aujourd'hui au grand public dans une ambiance nettement moins euphorique qu'en 2001, année faste du secteur. Alors que l'aéronautique traverse une crise profonde, l'édition 2003 de cet événement biennal, le plus important au monde, accueillera professionnels et passionnés dans un format réduit sans présentation en vol d'avions de combat russes et américains.

En 2001, 330.000 visiteurs avaient arpenté le parc des expositions du Bourget au nord de Paris. "Il y a suffisamment d'avions militaires pour garantir un beau spectacle", a toutefois assuré Yves Bonnet, le commissaire général du salon. 201 aéronefs seront présentés contre 226 en 2001, 52 feront l'objet de présentations en vol, dont 7 anciens et 45 modernes.

Deux présentations en vol de la Patrouille de France sont prévues, avec un passage au dessus du salon samedi à l'occasion de la visite du président et un deuxième dimanche à destination du grand public. Le salon du Bourget 2003 coïncide en effet avec le cinquantième anniversaire de la Patrouille de France.

Il marque également le centenaire du premier vol des frères Wright qui fournira l'occasion de présenter quelque 13 modèles historiques parmi lesquels un Breguet XIV, un Blériot XI, deux répliques du Flyer des frères Wright, un Morane, un Mystère 20 et un B17-G. La journée de samedi offrira également au supersonique franco-britannique Concorde l'occasion de faire ses adieux au salon. Un exemplaire du "bel oiseau blanc" sera légué par la compagnie Air France au musée de l'Air et de l'Espace du Bourget.

Il n'est cependant pas encore prévu de démonstrations en vol de drones (avions sans pilotes), qui feront pourtant partie des vedettes du salon, faute de cadre réglementaire adapté. Le spectacle promis par les organisateurs sera gâté par l'absence de démonstrations en vol d'appareils militaires américains et russes. Seuls quatre avions militaires américains seront présentés contre une dizaine lors de la dernière édition en 2001.

Et pour la première fois dans l'histoire du salon, aucune démonstration en vol d'appareils militaires américains n'aura lieu. D'une façon générale, la présence américaine sera plus faible cette année, officiellement pour des raisons économiques. Yves Bonnet refuse d'y voir un lien avec d'éventuelles représailles américaines suite aux prises de position de la diplomatie français dans le cadre du conflit en Irak. Il n'y aura par ailleurs aucun avion militaire russe à ce salon.

Les exposants russes évitent d'amener des avions sur lesquels pèsent des risques juridiques, selon M. Bonnet. La société Noga, une société de courtage suisse, avait obtenu de la justice française la saisie en juin 2001 de deux avions russes exposés au salon du Bourget : un Soukhoi Su-30 et un MiG. Mais les deux appareils avaient décollé avant que la saisie puisse être opérée.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution