Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Dimanche 24 Septembre 2000 à 00:00

Le budget 2001 de l'audiovisuel public

France Télévision se taille, cette année encore, la part du lion dans le budget de l'audiovisuel public pour 2001, présenté par la ministre de la Culture et de la Communication Catherine Tasca. La holding France Télévision, qui réunit France 2, France 3 et La Cinquième, absorbera plus de 13,5 milliards de francs (+783 MF par rapport à 2000, dont 450 MF pour la production de programmes) des 20,604 mds de F du budget 2001 de l'audiovisuel public.

Le milliard de francs promis par l'Etat pour le développement des chaînes numériques hertziennes de France Télévision fera l'objet d'une dotation spécifique et n'entre pas dans la loi de finances 2001. Le budget global de l'audiovisuel public est en progression de 6,1% par rapport à 2000. La part du financement public dans le budget est de 76,7%. Sur les 20,6 mds de F du budget 2001, 15,34 milliards (hors taxe) proviennent de la redevance (comptes payants et remboursement par l'Etat des exonérations). S'y ajoutent la subvention de 452 MF du ministère des Affaires étrangères à Radio France Internationale (RFI), les ressources publicitaires, estimées à 3,99 mds de F pour 2001, et les autres recettes, comme les droits, à hauteur de 820 MF.

Presque toutes les entreprises verront leurs crédits augmenter. Le budget de Radio France s'élèvera à 3,07 mds de F (+177 MF), RFO à 1,4 md (+105 MF, dont 30 MF pour combler le déficit de la chaîne), Arte à 1,18 md (+98 MF) et RFI à 770,3 MF (+25 MF). Seul l'Institut national de l'audiovisuel (INA) voit son budget baisser de 1% à 651,7 MF. Les aides à la presse s'élèveront à 252 millions de francs (hors abonnements à l'AFP), en hausse de 2% par rapport à 2000.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution