Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Vendredi 1 Août 2003 à 00:00

"Un été de canicule"

Un secret qui étouffe une famille depuis des années, un corbeau qui menace de le dévoiler et des amours contrariées dans un village du Luberon sont les principaux ingrédients d'"Un été de canicule", la saga d'été diffusée sur France 2 à partir de lundi avec Charlotte de Turckheim et Anthony Delon.

Les deux premiers épisodes seront en effet diffusés deux soirs de suite les lundi 4 et mardi 5 août à 20h50, et les deux derniers les lundis suivants, 11 et 18 août à la même heure. "Ah non, chez nous, il n'y a jamais de problème", assure Emma Soubeyrand mère dominatrice de quatre enfants, incarnée par une Charlotte de Turckheim aux antipodes de ses rôles de rigolote.

Mais le grand sourire qu'elle affiche lors du mariage de son fils Paul (Philippe Lefèbvre) avec Marine (Julie Debazac) s'évanouit dès qu'elle aperçoit sur le comptoir de son café des Tilleuls une lettre anonyme comme elle en a déjà tant reçu. Emma se dispute avec son fils Vincent (Mathieu Delarive) à propos du fameux secret qu'elle veut taire à tout prix, et celui-ci quitte la noce en trombe en moto. Les convives ne tarderont pas à le rejoindre à l'hôpital, plongé dans le coma après un accident.

C'est alors que Paul décide d'appeler son grand frère Antoine (Anthony Delon), l'amour de jeunesse de sa femme, parti précipitamment au Brésil sept ans plus tôt sans qu'on sache très bien pourquoi. Au risque de raviver des sentiments enfouis. La tension monte d'un cran lorsque les autorités aussi commencent à recevoir des lettres anonymes, qui les mettent sur la piste du cadavre d'un homme disparu il y a sept ans, et qu'un juge d'instruction s'intéresse de près à la famille Soubeyrand.

"Un été de canicule" tient le téléspectateur en haleine autour de deux mystères : l'identité du corbeau et la nature du secret, dont on laisse régulièrement entendre qu'il est terrible. Le secret ronge ceux qui le détiennent, à l'image de l'unique fille d'Emma, Sophie (Lisa Martino), dont les nerfs lâchent. Mais il affecte plus largement tous ceux qui se sont liés à un Soubeyrand sans pouvoir le comprendre, menaçant d'implosion les couples établis.

Si l'atmosphère du feuilleton est lourde et pesante comme le secret, la saga s'appuie, d'après son réalisateur Sébastien Grall, sur la notion de "résilience", selon laquelle "d'un malheur peut découler un bonheur". Le feuilleton comporte d'ailleurs des instants drôles, notamment avec Mamette (Claude Gensac), la doyenne du clan Soubeyrand qui a des absences et des trous de mémoire.

Ses répliques à côté de la plaque en font tour à tour un personnage comique ou tragique. "Un été de canicule" a été produit par Scarlett Production et Merlin Productions, en collaboration avec France 2. Le scénario est signé François Aramburu, Pascal Fontanille, Emmanuelle Rey-Magnan et Bruno Dega.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution