Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mercredi 27 Août 2003 à 00:00

Vivendi Universal n'a toujours pas tranché entre deux stratégies

Vivendi Universal a retenu les deux offres les mieux disantes pour le rachat de sa filiale américaine Vivendi Universal Entertainment (VUE) sans trancher entre deux stratégies alternatives: se retirer des Etats-Unis ou y rester sur le marché en pleine expansion de la télévision câblée.

Dans un communiqué publié mardi dans la soirée à l'issue d'un conseil d'administration de quatre heures, le groupe français de médias et communication a insisté sur sa volonté de continuer l'étude d'une introduction en bourse de VUE, "parallèlement" à "l'approfondissement des négociations" avec un consortium financier réuni par Edgar Bronfman Jr et avec NBC, filiale du conglomérat General Electric (GE).

VU avait annoncé la semaine dernière qu'il "explorait une alliance" dans la télévision par câble avec le câblo-opérateur américain, Comcast, tenté un moment de présenter une offre sur VUE avant de se retirer de la course le 14 août. L'alliance envisagée "au niveau mondial", aurait "pour but de créer de nouvelles chaînes et de nouveaux services", selon un communiqué succinct de VU daté du 18 août.

Le conseil d'administration du groupe a confirmé cette orientation mardi en indiquant que l'éventuelle mise en bourse de VUE "interviendrait après la mise en place d'alliances stratégiques pour consolider ses activités télévision". Cette option de mise en bourse partielle de VUE (25% du capital) est envisagée depuis l'annonce du projet de cession de VUE comme alternative à un échec des négociations avec les candidats à son acquisition.

Le groupe français a besoin d'argent frais pour accélérer son désendettement qui se situait aux alentours de 13,5 mds EUR à la fin juin. Son président Jean-René Fourtou a promis de vendre pour 7 milliards d'euros d'actifs en 2003 mais depuis le début de l'année, VU a cédé pour seulement 2,9 mds EUR d'actifs. Le dossier de vente de VUE devrait être bouclé au plus tard à la fin septembre, si possible avant la présentation des résultats semestriels du groupe, selon le souhait formulé il y a plusieurs semaines par VU.

Les deux offres finalement retenues par VU pour un "approfondissement des négociations" sur VUE, "présentent chacune un volet industriel et un volet financier", selon VU, qui n'apporte pas de précisions sur le contenu des deux offres. "Dans les deux cas, Vivendi Universal conserverait une importante participation minoritaire dans un groupe américain de médias ayant un fort potentiel de développement", précise-t-il. Les deux offres sont radicalement différentes l'une de l'autre, selon des sources proches du dossier.

Celle de M. Bronfman comporte une importante composante d'argent frais: 5,5 mds de dollars en numéraire et la reprise de la dette de VUE (2,5 mds USD) et une association entre VUE et Cablevision (partenaire de M. Bronfman). VU y garderait une part minoritaire tout en conservant la maîtrise d'une éventuelle sortie, si jamais il avait un besoin immédiat de liquidités. Le choix de cette offre marquerait la volonté de VU de sortir à court terme du marché américain.

L'offre de NBC s'articule autour de la création d'une société commune dans laquelle VU aurait 25% des parts et GE 75%. Son acceptation soulignerait la volonté de VU de rester sur le marché américain de la télévision câblée. Selon les mêmes sources, NBC souhaiterait poursuivre son éventuel partenariat avec VU pendant trois ans au moins afin de tirer le maximum de synergies de leur alliance.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution