Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Lundi 22 Septembre 2003 à 00:00

NBC, futur géant

Le réseau de télévision américain NBC, désormais seul interlocuteur de Vivendi Universal pour la reprise de ses activités de divertissement aux Etats-Unis, est en bonne voie de devenir un nouveau géant de la production cinématographique et de la télévision par câble.

Le groupe français de médias et communication a annoncé mardi soir à Paris le projet de fusionner NBC avec les activités de Vivendi Universal Entertainment (VUE), sa filiale regroupant le réseau de chaînes câblées USA Network, les célèbres studios hollywoodiens Universal, et des participations dans cinq parcs de loisirs du même nom, situés notamment aux Etats-Unis et en Asie.

Le choix de mener des négociations exclusives avec NBC écarte l'offre de l'homme d'affaires Edgar Bronfman Jr, qui disputait à la filiale du conglomérat General Electric la pole position dans la course au rachat. Une alliance NBC-VUE (Vivendi détiendra 20% du nouvel ensemble) est intéressante à plusieurs titres pour le grand réseau de télévision, soulignent des analystes. Avec les studios Universal et un des plus vastes catalogues au monde de films et de programmes TV, le réseau télévisé bénéficierait de synergies déjà en vigueur chez ses concurrents ABC ou CBS, dont les maison-mères --respectivement Disney et Viacom-- ont déjà des intérêts dans la production.

L'apport d'Universal garantira à NBC "des sources de production pour ses émissions de télévision", permettant ainsi une meilleure maîtrise des coûts de fabrication de celles-ci, indique David Joyce, analyste chez Guzman and Company. En outre, le catalogue à sa disposition lui évitera désormais des négociations parfois difficiles pour la diffusion des oeuvres. Les droits de rediffusion des grands succès d'Universal seront synonymes de "bénéfices dans le long terme", ajoute M. Joyce. Dans la télévision câblée, NBC a enfin l'opportunité de dépasser "le succès sporadique" qu'elle connaît actuellement, poursuit cet analyste. "CNBC se comporte plutôt bien au sein de la communauté financière, mais ce n'est pas un énorme succès financier", affirme David Joyce.

Renforcé de USA Network ou de la chaîne Sci-Fi (comme science-fiction), NBC aura une envergure davantage comparable à Viacom --qui exploite les chaînes thématiques MTV et VH1-- ou au vaste réseau CNN du groupe AOL Time Warner. NBC, présenté comme le premier réseau de télévision américain, s'est taillé des grands succès d'audience aux Etats-Unis avec le "Saturday Night Live", son talk-show culte du samedi en 2e partie de soirée, avec une série très réaliste sur les rouages de la Maison-Blanche ("The West Wing"), avec "Friends" ou encore "New York District" ("Law and Order"), une production Universal.

Selon la presse américaine, le PDG de NBC Robert Wright, pressenti comme le futur patron du nouvel ensemble, a également eu l'intelligence de se concentrer sur les retransmissions sportives les plus rentables. Alors que les matches de basket (championnat NBA) ou le football (NFL) ont entraîné des pertes sur les autres réseaux, NBC a fait des Jeux Olympiques sa priorité abslolue. Le réseau, qui détenait déjà les droits TV pour les Etats-Unis jusqu'aux Jeux de 2008 à Pékin inclus, a décroché en juin les droits des JO de 2010 et de 2012 pour un montant record de 2 milliards de dollars.

Les investisseurs américains accueillaient favorablement mardi à la mi-journée la perspective d'une fusion NBC-VUE. A 16H55 GMT, l'action General Electric gagnait 1,49% à 30,01 dollars, tandis que le certificat de dépôt Vivendi Universal bondissait de 7,75% à 18,21 dollars. L'accord de principe entre GE et Vivendi prévoit que les actionnaires de VUE recevront à la clôture de l'opération 3,8 milliards de dollars en numéraire et verront leur dette réduite de 1,6 milliard USD
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution