Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mardi 14 Octobre 2003 à 00:00

Arte inaugure son nouveau siège à Strasbourg

La chaîne de télévision culturelle franco-allemande Arte a inauguré son nouveau siège social en musique hier lundi à Strasbourg, douze ans après sa création, en avril 1991, et onze ans après sa mise à l'antenne, en mai 1992.

L'immeuble de 14.500 m2, bâti au bord de l'Ill, non loin du quartier des institutions européennes, rassemble toutes les équipes strasbourgeoises d'Arte, soit 450 personnes (sur 800 personnes au total pour la chaîne) auparavant éparpillées dans huit lieux différents à Strasbourg. "Une cave a été notre premier lieu de réunion", quand la chaîne s'est installée à ses débuts "dans quelques bureaux aimablement prêtés par France 3" à Strasbourg, s'est souvenu le président-fondateur d'Arte, le Français Jérôme Clément, dans son discours inaugural.

Immeuble de béton, bois et baies vitrées, serti dans une armature métallique, le nouveau siège est organisé autour de deux puits de lumière, un vaste atrium et un jardin d'hiver suspendu. Conçu par l'architecte allemand Hans Struhk, le bâtiment remplace l'ancien siège d'Arte dans le centre-ville de Strasbourg.

Esthétique et fonctionnel, le nouveau siège d'Arte "marie le meilleur des deux cultures" françaises et allemandes, a estimé le président de l'assemblée générale de la chaîne, l'Allemand Jobst Plog. Son inauguration "initie une nouvelle étape dans la vie de notre chaîne", qui s'est fixé "pour les prochaines années des projets ambitieux", a déclaré M. Clément.

Arte va lancer en janvier une nouvelle grille de programmes, dont un "Journal de la culture", tous les soirs à 20h00, ainsi qu'un nouvel habillage. Des détails seront fournis le 5 novembre à Hambourg et le 24 novembre à Paris, a indiqué M. Clément. Née d'une idée de l'ancien président de la République française François Mitterrand et de l'ex-chancelier allemand Helmut Kohl, Arte veut aussi "accompagner de près l'élargissement de l'Europe en 2004" dans ses programmes, a ajouté M. Clément.

"Pionnière de la diversité culturelle", la chaîne est "ouverte à tous les pays européens" qui veulent la rejoindre, comme "beaucoup" l'ont déjà fait, a souligné son président. Arte a signé avec plusieurs télévisions européennes des contrats d'association (dont la chaîne belge RTBF ou la polonaise TVP), des accords de coopération (TVE en Espagne...) ou des accords de coproduction (BBC en Grande-Bretagne...).

Les questions financières n'ont pas été absentes de la cérémonie d'inauguration du siège d'Arte. Dotée d'un budget de quelque 400 millions d'euros en 2003, cette chaîne publique est financée par la redevance audiovisuelle de France et d'Allemagne. Si le gouvernement français a opté pour une hausse de 3% de sa contribution dans le projet de budget 2004, des incertitudes existent pour la période 2005-2008 en Allemagne, où "les discussions se poursuivent" sur le montant de la redevance, a indiqué M. Clément.

Le président a souhaité une augmentation "suffisante" de la contribution allemande, notamment pour "améliorer encore" les programmes.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution