Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mardi 4 Novembre 2003 à 00:00

Les Français fidèles à la radio, surtout en voiture et au travail

Malgré la multiplication de nouveaux médias, les Français sont plus que jamais fidèles à la radio, qu'ils écoutent de plus en plus volontiers dans leur voiture ou sur leur lieu de travail.

"Les Français sont des auditeurs réguliers de la radio, fidèles mais polygames", résume Arnaud de Saint-Roman, directeur du département radio de Médiamétrie en présentant les résultats de l'enquête annuelle sur l'audience de la radio. La radio est un média "bien installé dans la vie et les habitudes régulières des Français", constate l'enquête de Médiamétrie menée auprès de 14.298 personnes constituant un échantillon représentatif de la population française des 13 ans et plus, sur deux périodes, du 28 septembre au 20 octobre 2002, puis du 18 janvier au 9 février 2003.

Pour plus de la moitié des auditeurs, la radio est devenue un véritable réflexe quotidien: ils l'écoutent tous les jours du lundi au vendredi, soulignent les auteurs de l'enquête. "Non seulement ils ont des habitudes bien ancrées, en particulier le matin, mais ils sont également attachés à leurs stations et leurs programmes", souligne Arnaud de Saint-Roman. Une majorité d'auditeurs écoute la radio pour la musique (62%) ou les informations (54,6%) et surtout le matin, entre 6h et 8h30.

En revanche, l'audience est moins forte le week-end que le reste de la semaine. Ainsi, plus d'un tiers des auditeurs écoutent la radio 8 jours sur 8 le week-end (mesure faite pour quatre week-end). "La radio est le media des gens actifs", souligne Arnaud de Saint-Roman, pour qui il y a une "corrélation" constante entre le taux d'activité et l'écoute de la radio. "polygames" Pour autant, ces auditeurs fidèles ne s'en tiennent pas à une seule station, ce qui permet de les qualifier de "polygames".

Confrontés à une offre de 1.300 à 1.400 programmes (dont environ 500 radios associatives), les Français écoutent en moyenne près de quatre stations différentes sur une période de trois semaines hors week-end, alors que 16% des auditeurs seulement s'en tiennent à une seule station sur cette même période. "Il n'y a pas de retournement de tendances, mais une accentuation des tendances repérées dans nos précédentes enquêtes", souligne Arnaud de Saint-Roman.

Il constate cependant que l'écoute en voiture et au travail tend à "grignoter" le temps de l'écoute à domicile. L'écoute de la radio en voiture est en progression constante et représente en 2003 près du quart de la durée d'écoute de la radio en semaine, note les auteurs de l'enquête. Alors que les auditeurs de la radio à domicile l'écoutent en moyenne 11,4 jours sur 15 (soit trois semaines hors week-end), les adeptes de l'écoute en voiture ont une moyenne de près de neuf jours d'écoute sur 15.

Même si la durée d'écoute au travail est naturellement plus réduite, elle est également en progression par rapport aux enquêtes précédentes. En 2003, l'écoute au travail représente 16,6% de la durée d'écoute en semaine et ceux qui écoutent la radio au travail ont une moyenne de 7,2 jours d'écoute sur 15. Par ailleurs, selon Médiamétrie, 6% de la population (parmi les 15 ans et plus), soit 2,8 millions de personnes, ont écouté une émission de radio retransmise par câble ou satellite au moins une fois par semaine en 2002.

En outre 1,6% des Français, soit 800.000 personnes font partie de la population des "radionautes", qui écoutent la radio sur internet au moins une fois par semaine.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution