Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Samedi 15 Novembre 2003 à 00:00

NRJ reste leader de l'audience et RTL la reine des parts de marché

NRJ reste la première radio de France, en termes d'audience cumulée, devançant RTL d'une courte tête, mais cette dernière conserve sa suprématie sur les parts de marché, ce qui plait aux annonceurs, selon la dernière enquête de Médiamétrie publiée vendredi.

Radio musicale privée, NRJ enregistre une audience de 12,2% sur la période septembre-octobre 2003, auprès de la population âgée de 13 ans et plus, tandis que la radio généraliste privée RTL affiche 12,1%, a indiqué Médiamétrie dans un communiqué. Par rapport à la même période de 2002, NRJ et RTL voient leur audience diminuer (respectivement -1,2 point et -0,3 pt). En revanche, elle progresse par rapport à l'enquête précédente de Médiamétrie portant sur avril-juin 2003 (+0,6 pt et +0,7 pt).

La perdante du palmarès d'automne est la radio thématique publique France Info, qui avait notamment bénéficié au printemps du besoin d'information de proximité provoqué par les grèves. Première ex-aequo avec NRJ sur avril-juin, France Info recule à la troisième place avec 10,6% d'audience (+0,1 pt sur un an, -1 pt par rapport à avril-juin). Autre station du groupe Radio France, la généraliste France Inter pointe à la quatrième place (10,5%) sur septembre-octobre 2003, devant la radio privée Europe 1 (9,1%).

Dans la catégorie des radios généralistes, seuls le réseau public France BLEU (43 stations) et la radio privée RMC Info ont vu leur audience progresser de 0,5 point par rapport à septembre-octobre 2002, avec des scores respectifs de 6,9% et 3,5%. Le Groupement des Indépendants, qui réunit 89 stations locales privées, a lui aussi enregistré une hausse de son audience (12,1%, +0,5 pt). "On constate une montée en puissance progressive des stations locales, qu'il s'agisse des Indépendants ou de France BLEU", a souligné Luciano Bosio, directeur général adjoint de Carat Expert, société d'expertise et de recherche sur les médias.

Concernant le haut du classement, "les résultats sont bons pour NRJ. Ils sont globalement plutôt bons pour RTL, surtout pour la tranche 6h/8h30 sur laquelle elle a beaucoup misé. Cela lui donne raison et cette performance est réalisée aux dépens de Europe 1", a déclaré M. Bosio à l'AFP. En termes de part d'audience (ou part de marché), RTL reste en tête avec 11,9%, soit un repli de 0,4 point par rapport à septembre-octobre 2002 et une hausse de 0,4 point par rapport à avril-juin.

France Inter reste deuxième selon ce critère avec 9,1% de part d'audience, devant NRJ (7,7%), Europe 1 (7,4%) et France BLEU (5,7%). France Info est huitième (4,6%). La part d'audience tient compte de la durée d'écoute alors que l'audience cumulée mesure le pourcentage de personnes qui ont écouté une radio donnée au moins une fois dans la journée. Globalement, l'audience cumulée du média radio s'est effritée en un an. Sur septembre-octobre 2003, l'audience de 5h00 à minuit était de 83,7% en semaine (-0,4 pt par rapport aux mêmes mois de 2002) et de 74,5% le week-end (-1,2 pt).

En outre, la durée d'écoute par auditeur a baissé, reculant de 5,5% pour la tranche 5h00-minuit en semaine (deux heures et 51 minutes par jour) et diminuant de 7% pendant le week-end (deux heures et 28 minutes). "La radio commence à souffrir de la montée en puissance des nouvelles technologies, d'abord l'internet, puis la téléphonie. Parallèlement, l'audience de la télévision n'a pas augmenté", a expliqué M. Bosio.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution