Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Samedi 29 Novembre 2003 à 00:00

Canal+ à la recherche de la "Folle" perdue

Canal+ consacrera sa 8e "Nuit Gay", le 29 novembre à partir de 23h45, à la "Folle", caricature récurrente de l'homosexuel à la télévision, en proposant une série de documentaires s'inscrivant dans l'état des lieux de la culture homosexuelle entrepris par la chaine privée en 1995.

Avec comme parrain Michou, le meneur de revue le plus célèbre de Paris, et comme marraine et présentatrice l'humoriste "Madame H., présidente d'Homosexualité et Bourgeoisie", Canal+ décrypte le phénomène de la folle perdue "loin du folklore nostalgique ou du stéréotype d'hétéros obtus". A l'occasion du Festival de Films Gays et Lesbiens de Paris dont la chaîne privée est l'un des partenaires officiels, la 8e "Nuit Gay" débute par un panorama de la "folle télévisuelle".

Produite par Lionel Bernard, la 8e "Nuit gay" entend "réhabiliter l'image de la +Folle+ trop souvent dénigrée y compris dans le milieu gay, et rappeler qu'elle toujours a été à l'avant-garde du combat social". Réalisé par Michel Royer, un documentaire hilarant passe en revue les "folles" les plus célèbres du petit écran, de Jacques Chazot en tutu à Jean Poiret et Michel Serrault dans "La Cage aux folles", en passant par Claude Vega en Brigitte Bardot ou Coluche en robe de mariée dans les bras de Thierry Le Luron.

Pour l'anecdote, le réalisateur et Canal+ se sont heurtés aux ayants-droits de Charles Trénet qui ont refusé la diffusion d'archives montrant le chanteur plongé volontairement dans une "folle-attitude". Soulignant que la "folle" a été longtemps la seule figure autorisée par la télévision pour évoquer l'homosexualité, Michel Royer a retrouvé à l'INA l'interview de Jean-Louis Bory réalisée par Philippe Bouvard en 1973 dans l'émission "Samedi soir". "Nous avons tous une +Denise+ en nous, même les camionneurs !", y assurait l'écrivain.

Pour l'écrivain et sociologue Patrick Cardon, président de l'association lilloise Gay-Kitsch-Camp, organisateur du festival de films homosexuel "Question de genre", "la +Folle+ est une manière de penser, ce qui est aussi et surtout une manière de vivre". Dans la deuxième partie de cette "Nuit gay", Canal+ diffusera un documentaire consacré aux lesbiennes militantes des années 70, à leurs revendications d'aujourd'hui, fustigeant au passage "les normes hétérosexuelles de l'homosexualité".
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution