Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mardi 9 Décembre 2003 à 00:00

"30 millions d'amis" privé de petit écran

"30 millions d'amis", l'une des plus anciennes et des plus populaires émissions télévisées, cessera définitivement le 27 décembre après 28 ans de fidélité.

"Je ne m'y attendais absolument pas, je me sens comme un chien abandonné qui a perdu sa niche", a confié à l'AFP Reha Hutin, veuve de Jean-Pierre Hutin, qui avait repris les rênes de l'émission lancée par son mari le 6 janvier 1976. Le célèbre berger allemand Mabrouk, disparu en septembre 1983 mais remplacé par un animal identique, était la véritable vedette de ce programme de quarante minutes sur "les droits de l'animal et les devoirs de l'homme", qui traitaient des animaux de compagnie, chiens et chats d'abord, mais aussi tous ceux qui, des poissons rouges aux chevaux, vivent aux côtés des humains.

Malgré les vicissitudes de l'émission, qui avait débuté sur le service public avant d'être reprise sur TF1, et qui avait été avancée du samedi après-midi au samedi matin il y a deux ans, des millions de téléspectateurs n'avaient cessé de lui rester fidèles. "Lorsque nous passions l'après-midi, nous faisions 30% de part d'audience, ce que la chaîne est loin de faire désormais à cette heure-là", observe Reha Hutin. Elle souligne que, malgré le changement d'horaire, "30 millions d'amis", avec ses campagnes pour les animaux perdus ou abandonnés, fait encore 26 à 27% d'audience, "quand les émissions de Star Academy, en semaine, n'en font que 23%". "Mon public m'a suivi", dit-elle.

L'émission de samedi faisait d'ailleurs référence à "Star Academy" en proposant une "Dog Academy", mais "sans aucune élimination". "dommages collatéraux" Mais selon TF1, l'émission était en perte de vitesse. "Trente millions d'amis n'a pas su conforter son public et réalisait une moyenne de 24,4% de part d'audience, un score en baisse régulière depuis deux ans", a déclaré la chaîne. "J'ai l'impression de subir les dommages collatéraux du phénomène Loft Story", déplore Reha Hutin.

Elle considère qu'en supprimant l'émission, TF1 se prive d'un atout car elle était la seule chaîne hertzienne "qui laissait la parole aux animaux". Chez TF1, on ne conteste pas l'argument. "Il va de soi que TF1 n'abandonnera pas les émissions animalières toujours populaires auprès du grand public", déclare-t-on. La chaîne souhaite simplement "renouveler le genre à travers de nouveaux formats".

Elle annonce donc, "dès le 1er semestre 2004", "une grande émission avec nos fidèles animaux de compagnie, en prime time, produite par Christophe Dechavanne", déjà connu pour accueillir des animaux sur le plateau de ses émissions. Pour autant, Reha Hutin n'a pas l'intention de renoncer à la croisade dont elle a hérité. Il lui reste la Fondation 30 millions d'amis, reconnue d'utilité publique, qui avait succédé en mars 1995 à l'Association de défense des animaux de compagnie (ADAC).

Il lui reste aussi le mensuel sur papier "30 millions d'amis-La Vie des bêtes" que son mari avait créé en 1978, et surtout un site internet où elle invite déjà les amis des bêtes à inscrire leurs protestations.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution