Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Jeudi 28 Septembre 2000 à 00:00

LCI : "alternative" aux chaînes généralistes

Déménagement dans la maison-mère TF1, nouvel outil numérique au service de la rédaction, bonne santé financière: la chaîne LCI entre dans une "nouvelle époque", en se posant désormais comme une véritable alternative aux chaînes généralistes.

"Cette année 2000 est une année faste pour la chaîne d'information continue LCI, reçue aujourd'hui par près de 4 millions de foyers", contre seulement 400.000 à ses débuts en 1994, s'est réjoui mercredi son président, Etienne Mougeotte, au cours d'une conférence de presse. La pionnière des chaînes d'information, qui va engloutir cette année un budget conséquent d'environ 287 millions de francs, "va atteindre en 2000 un peu plus que l'équilibre", a confirmé M. Mougeotte. Même s'il reconnaît que la petite soeur de TF1 est sur un marché de "niche", il fait valoir que l'audience des cadres supérieurs, traditionnel public de LCI, est une cible recherchée par les annonceurs.

Selon Jean-Claude Dassier, directeur général de la chaîne, les téléspectateurs de LCI se recrutent à 50% parmi les cadres supérieurs, sont plutôt masculins (à 55%) et "un peu âgés, hélas". En s'installant dans les locaux de TF1 à Boulogne, La Chaîne Info a aussi fait sa "révolution technologique", en adoptant le 1er septembre un nouvel outil numérique, "le process news" qui permet à la rédaction d'être plus réactive. Au passage, les studios, le décor et l'habillage se sont également offert un coup de jeune.

A l'antenne, c'est paradoxolamment une ancienne de LCI, Ruth Elkrief, qui créé la nouveauté, en s'installant tous les soirs, du lundi au jeudi à 20H45, case consacrée jusqu'alors aux rediffusions, pour une émission de débats sur l'actualité avec une dizaine d'invités. "C'est la première fois que LCI va proposer un programme à 20H45 en prime-time, en alternative aux films et émissions de variétés, proposées par les autres chaînes", a expliqué Jean-Claude Dassier. Pas question toutefois de toucher au concept de LCI, dont "les deux mamelles sont l'information en continu, ainsi que le libre débat et le pluralisme", glisse Etienne Mougeotte. Pour Ruth Elkrief, dont l'émission "19H00 Dimanche" sur TF1 la saison passée n'a jamais trouvé son public, c'est un retour aux sources. Son émission, baptisée "Le Club LCI", qui démarre le 2 octobre avec les otages de Jolo, entend "prendre du recul sur l'actualité".

Prenant le "contrepied" de la tendance actuelle, LCI réhabilite la politique le vendredi soir à 20H50 avec l'émission "100% Politique", animée par David Pujadas et Patrick Buisson. Le premier invité sera le maire de Paris, Jean Tibéri. Plus curieusement, la psychologie fait son entrée sur l'antenne cette année, avec Jean-Louis Servan Schreiber. Ce patron de presse, qui pilote le magazine "Psychologies" interviendra le jeudi à 10H00 pour une émission "psycho-philo", qui conviera thérapeutes, universitaires et sociologues. Enfin, la chaîne LCI "fait un gros effort sur l'environnement", avec des émissions spéciales, six fois dans l'année, sous la houlette de Nicolas Hulot.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution