Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mardi 23 Décembre 2003 à 00:00

"la 1ère pub télé pour un livre"

Les éditions Michel Lafon ont présenté "la 1ère pub télé pour un livre en France", la législation autorisant à partir du 1er janvier 2004 les éditeurs à diffuser de la publicité sur les chaînes thématiques du câble et du satellite, à l'audience plus restreinte que les chaînes hertziennes. "L'édition voit enfin ses possibilités d'expression publicitaire sortir de la confidence. Pour souligner l'événement, nous avons choisi de promouvoir un titre inscrit dans l'actualité, +Confidences royales+, du majordome de Lady Diana, Paul Burrell", selon l'éditeur. "Je suis en danger. Quelqu'un projette un accident sur ma voiture afin de dégager la voie pour un remariage de Charles", dit une voix angoissée: filmé en noir et blanc, avec une bande-son accentuant la dramatisation, le spot de 30 secondes doit passer le 1er janvier, vers 00h30, sur Paris Première et Téva. Après deux jours de passages sur ces deux chaînes, ce film, dont la réalisation a coûté "moins de 15.000 euros", sera en outre diffusé pendant quelques jours sur LCI, Odyssée et TCM. Sorti en France fin novembre, l'ouvrage de Paul Burrell frôle les 100.000 exemplaires vendus, a précisé lundi le directeur général de Michel Lafon, Pierre Fery, à des journalistes réunis à M6. "C'est un essai, on verra courant janvier si la pub a eu un vrai impact sur les ventes d'un livre" qui marche déjà bien, a-t-il expliqué. L'éditeur envisage de prochains spots sur un thriller et les best-sellers sur la thérapie conjugale de John Gray. Basée sur l'Ile de la Jatte, à Neuilly-sur-Seine, la maison, qui cherche à "alimenter l'actualité", publie quelque 120 livres par an (documents, thrillers, livres pratiques et beaux livres). Michel Lafon, qui avait lancé dans les années 70 le magazine Podium, avec Claude François, a récemment publié des ouvrages comme "Je vous demande le droit de mourir" de Vincent Humbert ou les récits de Patrick Dils (acquitté du meurtre de deux enfants), d'une des filles d'Emile Louis (affaire des disparues de l'Yonne) ou d'Abderrezak Besseghir, le "bagagiste de Roissy" injustement accusé de terrorisme. "Le créneau de la maison est de faire des livres pour ceux qui n'ont pas l'habitude de lire", a souligné M. Fery, assumant les qualitatifs d'éditeur "populaire" et "un peu marginal" par rapport à ceux qui "sont dans le quartier des éditeurs, à Saint-Germain-des-Prés".
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution