Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Lundi 2 Octobre 2000 à 00:00

"la vieille télévision" et les nouveaux médias font affaire

Alors que le paysage audiovisuel international est en pleine effervescence, la 16ème édition du Mipcom, marché international de la télévision, met l'accent cette année sur les programmes que le net pourra diffuser dans l'avenir.

Plus de 2.500 sociétés participent à ce traditionnel rendez-vous d'automne, qui s'ouvre lundi pour cinq jours à Cannes. Le nombre de sociétés participantes est en hausse de plus de 8% par rapport à l'année dernière, pour 10.000 visiteurs attendus. Si le Mipcom continue cette année à être le lieu où les professionnels viennent faire leurs emplettes en films, fictions, documentaires, jeux ou dessins animés, il se trouve au coeur de la convergence entre "la vieille" télévision et les nouveaux médias.

Du réseau internet au téléphone mobile, en passant par les assistants personnels, c'est désormais la course aux contenus qui prime. En France, certaines sociétés de production ont déjà compris le parti qu'elles pouvaient tirer de cette multiplication des supports.

Réservoir Prod, la société de l'animateur Jean-Luc Delarue a ainsi donné naissance en février à Réservoir Net, qui produit des contenus audiovisuels adaptés à l'internet. La filiale internet a ainsi vendu un "sitcom" pour une web télé, Clic Vision. En novembre, la société va proposer un magazine sur les jeux vidéo à la fois pour la chaîne Disney Channel France et pour le site français Disney.fr.

Même démarche pour Gédéon Programmes, société de production spécialisée dans le documentaire et le magazine, qui vient de lancer une agence de création de sites web et de programmes interactifs. Baptisée "Bionik", cette nouvelle filiale proposera début octobre une déclinaison internet des magazines de la maison mère tels que "Net plus ultra" et "Fête des bébés", diffusés sur La Cinquième.

Pour la première fois cette année à Cannes, un nouvel espace d'exposition a été réservé aux sociétés de la nouvelle économie et une conférence de trois jours, le Mipnet, se tiendra de lundi à mercredi. Pour les professionnels, il s'agira de répondre à une question essentielle: comment créer du contenu qui puisse être reçu sur de multiples formats? Inversement, des chaînes de télévisions "ancestrales", comme TF1 et M6, ont pris très rapidement le train de l'internet. Le groupe de Jean Drucker s'est lancé en juin dans l'accès à l'internet avec M6net et décline des portails autour de thématiques (info, musique, sport). TF1, qui comptait attendre l'arrivée de l'internet à haut débit, a dû lui emboîter le pas prestement. C'est le 1er décembre que le groupe présidé par Patrick Le Lay se lancera finalement dans l'aventure. Sur la Croisette, TF1 a en tout cas opté pour la tradition, avec la présence d'Alain Delon. L'acteur y présentera la mini-série "Fabio Montale", dont le héros est flic. Le tournage devrait commencer début 2001. Son travail comme acteur pour la télévision s'était limité jusqu'alors à une mini-série de prestige intitulée "Cinéma" avec Edwige Feuillère, en 1987, sur cette même chaîne privée.

Par ailleurs, le Mipcom rendra lundi soir un hommage au parcours professionnel d'Hervé Bourges, président du Conseil supérieur de l'audiovisuel, dont le mandat à la tête du CSA s'achève en janvier 2001.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution