Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Jeudi 5 Octobre 2000 à 00:00

La voiture communicante au salon automobile

Bientôt révolu le temps où la voiture servait seulement à relier un point à un autre: GPS, WAP, vidéo et internet se chargent de la transformer en un espace de services, d'où envoyer des messages, réserver un hôtel ou commander un disque deviendra chose courante.

La "voiture communicante" se taille une place de choix au Mondial de l'automobile de Paris, ouvert jusqu'au 15 octobre. La montée en puissance des équipements électroniques dans les voitures a poussé les organisateurs à leur réserver un hall entier, le hall 8, baptisé CyberhAll. Une partie du hall est consacré uniquement aux voitures intelligentes, autour du thème de la navigation embarquée et du développement internet dans les véhicules.

Apparue pour la première fois en 1994 sur la limousine Série 7 de l'allemand BMW, la navigation embarquée s'est développée rapidement, même si la technologie GPS reste chère, entre 7.000 et 35.000 F en moyenne selon le type de matériel et les constructeurs, indiquent les organisateurs du salon. La plupart des marques proposent aujourd'hui ces systèmes de navigation en option - autoradio avec fonction GPS ou écran - qui doivent guider sans faille le conducteur vers sa destination grâce à une cartographie embarquée sous forme de CD-Rom et grâce au dialogue avec les satellites. Le développement du protocole de téléphonie mobile WAP (wireless application protocol), qui permet un accès limité à des services internet, ouvre un spectre plus large de services.

PSA Peugeot-Citroën, associé à l'américain IBM, présente au salon une Citroën Xsara équipée d'un système qui intègre la téléphonie et offre, outre la navigation embarquée, la possibilité d'envoyer des messages. Le constructeur français, très en pointe dans le développement de ces technologies, a récemment annoncé un projet de collaboration avec le groupe américain Ford dans la télématique automobile. Et, associé à Vivendi, il a lancé à l'occasion du salon le portail européen Wappi!, géré par leur société commune Egery. Grâce à ce système, le conducteur peut avec son téléphone portable WAP avoir accès - par commande vocale, car il ne s'agit bien sûr pas de surfer sur le web en conduisant - à des informations sur l'entretien de sa voiture ou des adresses des concessionnaires les plus proches. Wappi!, proposé en option notamment sur la Peugeot 607, doit être étendu dès 2002 à 80% de la gamme PSA Peugeot Citroën.

Lorsque les connexions deviendront plus rapides et performantes grâce au réseau GPRS, début 2001, les services seront plus complets: aide au déplacement avec informations sur la circulation et les temps de parcours, informations touristiques, réception et envoi de courrier électronique, achats à distance, réservation d'une table de restaurant au cours du trajet etc....

Pour les passagers à l'arrière, des écrans insérés dans les appuis-tête permettront de passer le temps en regardant son programme préféré à la télé ou en jouant à des jeux video. L'option est disponible dans le monospace de Ford, Galaxy, ou encore dans la nouvelle Renault Laguna. "Bientôt, être en voiture sera un peu comme être assis devant son poste de télévision ou derrière son écran d'ordinateur", explique-t-on chez Egery. Les projets pour intégrer les accès internet aux véhicules commencent à se multiplier. L'organisation WirelessCar, qui regroupe Ericsson, Telia et Volvo, présente aussi au salon des services en ligne pour les automobilistes.

Le groupe allemand BMW montre également au Mondial son modèle Z9 "iDrive", doté d'un écran 16/9ème placé au centre du tableau de bord, à partir duquel le conducteur peut commander plusieurs fonctions: itinéraire, musique, téléphonie avec gestion de contacts ou encore réglage de la ventilation.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution