Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Dimanche 15 Octobre 2000 à 00:00

Sexe, femmes et argent ...dans les séries américaines

On ne change pas une recette qui marche: sexe, femmes et argent sont cette année encore omniprésents dans les nouvelles séries télévisées américaines, qui risquent fort d'arriver tôt ou tard sur les petits écrans du monde entier.

Pour lancer sa nouvelle série phare, "Dark Angel" ("L'ange noir"), la chaîne Fox n'a pas hésité à recruter le réalisateur de "Titanic", James Cameron. Au XXe siècle, Max, une jeune femme au charme ravageur et aux capacités physiques hors du commun, née de manipulations génétiques, part à la recherche de sa mère dans un monde chaotique. Traquée par le responsable du laboratoire de manipulation génétique d'où elle s'est enfuie, elle rencontre un journaliste au physique avantageux qui se propose de l'aider. Evidemment, ils s'aiment mais sont trop fiers pour se l'avouer, aussi la très féminine Max se défoule-t-elle en faisant de la chair à pâté des méchants hommes musclés à sa poursuite.

Après le succès phénoménal de "Sex and the city" et de ses quatre femmes célibataires à la recherche de l'amour à New York, son créateur Darren Star lance sur Fox "The DOLtreet", toujours à New York, mais cette fois-ci à Wall Street, le temple de la finance new-yorkaise. Tiraillés entre leurs origines sociales et leur vie affective agitée, les héros de cette nouvelle série se concentrent sur ce qu'ils font le mieux: gagner beaucoup d'argent pour le dépenser en déambulant dans les bars et boîtes branchés de Manhattan.

Le créateur de l'avocate excentrique d'"Ally McBeal", David Kelley, s'est penché de son côté sur la vie dans les lycées américains pour créer "Boston Public". Au lycée Winslow, les profs sont confrontés aux névroses de leurs élèves mais aussi de leurs collègues. Une jeune professeur est ainsi ulcérée parce qu'elle n'arrive que septième au classement des profs avec qui les élèves aimeraient coucher, tandis qu'un vieux professeur veut forcer une élève à porter des soutiens-gorges. Sur NBC, Aaron Spelling, le producteur à l'origine des mémorables "Dynasty" et "Beverly Hills", est allé chercher des stars pour sa nouvelle série, "Titans".

Victoria Principal, qui jouait Pamela dans "Dallas", a fort à faire pour contrer les visées machiavéliques de la nouvelle femme de son ex-mari, Yasmine Bleeth, une des pulpeuses héroïnes en maillot de bain rouge d'"Alerte à Malibu". Quelques hommes traversent le décor pour pimenter leurs éclats: le tout en muscles Casper Van Dien ("Starship Troopers") est le fils de Victoria Principal, mais aussi l'ex-amant de Yasmine, qui a épousé son père mais est enceinte du fils. Errant entre la plage et leurs magnifiques villas, tout ce petit monde, qui ne travaille apparemment jamais, a fort à faire entre les adultères, les problèmes d'alcoolisme et leurs amours contrariées. Outre "Titans", NBC a programmé une nouvelle saison de ses grands classiques, notamment "Urgences" et "Friends", et la chaîne s'attendait à des taux d'audience record lors de la diffusion des premiers épisodes jeudi soir.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution