Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Samedi 14 Octobre 2000 à 00:00

Vivendi céderait ses parts dans BSkyB ...

Le Pdg de Vivendi, qui attendait le feu vert de Bruxelles à son projet de fusion avec sa filiale Canal+ et le canadien Seagram (Universal), a indiqué vendredi avoir proposé à la Commission européenne de céder ses parts dans la chaîne britannique BSkyB d'ici deux ans, selon des analystes qui ont participé à une présentation devant les investisseurs.

Selon l'un de ces analystes, Jean-Marie Messier "a déclaré que, dans le cadre des négociations avec la Commission européenne, Vivendi avait fait des propositions comprenant notamment la cession de ses parts dans BSkyB, à l'horizon de deux ans". M. Messier a aussi indiqué que son groupe avait proposé "le partage des droits cinématographiques d'Universal à 50/50 avec d'autres opérateurs dans les pays où Canal+ a une position dominante", selon cet analyste.

La Commission européenne doit rendre vendredi en fin de journée sa décision sur ce projet de fusion, qui vise à donner naissance au deuxième groupe mondial de la communication derrière AOL/Time Warner. M. Messier tient de son côté, avec Edgar Bronfman et Pierre Lescure, qui président respectivement Seagram et Canal Plus, une conférence de presse ce jour à 18H30 locales (16H30 GMT) au siège de Vivendi à Paris. Bruxelles pourra soit donner son feu vert immédiat, soit décider d'ouvrir une enquête approfondie sur le dossier. La durée maximale d'une telle enquête est de quatre mois.

Vivendi détient 23% de la télévision satellitaire BSkyB, dont 3% sont immobilisés depuis juin par une émission obligataire à trois ans lancée pour financer la première moitié du prix de la licence UMTS que brigue le groupe en France. BSkyB est contrôlée par le groupe News Corp du magnat australien Rupert Murdoch. M. Messier a répété vendredi devant les analystes qu'il était "confiant" et qu'il attendait ce jour le feu vert de la Commission. Depuis l'annonce le 20 juin de son projet de mariage à trois, M. Messier a exprimé sa confiance à de nombreuses reprises sur ce dossier. L'ensemble Vivendi/Canal+/Seagram arriverait en deuxième position derrière la société Time Warner/AOL, elle-même issue de la fusion entre le groupe américain Time Warner et le numéro un mondial des services en ligne America Online (AOL).

La fusion Time Warner/AOL a été approuvée sous conditions mercredi par la Commission européenne, à l'issue d'une enquête approfondie décidée en juin par Bruxelles.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution