Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Samedi 28 Octobre 2000 à 00:00

Le procès Klaus Barbie sur Histoire

Une diffusion exceptionnelle pour un procès exemplaire: la chaîne thématique Histoire diffusera 70 heures du procès Klaus Barbie du 29 octobre au 3 décembre en 37 émissions quotidiennes présentées par Anne Sinclair.

Jean-Noel Jeanneney, président du conseil d'orientation des programmes d'Histoire, est responsable du comité éditorial composé de personnalités telles que Pierre Truche, procureur général au procès Barbie (aujourd'hui premier président honoraire de la Cour de cassation), l'historien Henry Rousso ou Geneveviève de Gaulle Anthonioz, présidente de l'association nationale des anciennes déportées et internées de la Résistance.

Ce comité a choisi les extraits parmi 185 heures d'enregistrement du procès du nazi tortionnaire de Jean Moulin, qui s'est déroulé du 11 mai au 4 juillet 1987 devant la cour d'assises du Rhône. "Ambition intellectuelle et civique", cette programmation de la chaîne (câble et satellite) a nécessité douze mois de préparation ainsi qu'une dérogation exceptionnelle prévue par la loi du 13 juillet 1990 concernant les poursuites pour crime contre l'Humanité. Ces extraits d'archives - c'est le premier procès d'assises à avoir été filmé- ont également obtenu l'autorisation d'être diffusés sur internet sur le site www.histoire.fr qui comportera un forum de discussion.

Après une soirée d'introduction le 29 octobre comportant un documentaire sur "La deuxième vie de Klaus Barbie", réfugié en Bolivie sous le nom de Klaus Altmann après la seconde guerre mondiale, la série se conclura le 3 décembre avec un débat animé par Anne Sinclair et un documentaire sur le devoir de mémoire.

Lors des 35 rendez vous du procès proprement dit, l'historien Henry Rousso, spécialiste de la période, et Jean-Olivier Viout, qui était le substitut du procureur lors du procès, apporteront les éclairages historique et juridique. L'ambition affichée de la chaîne est de donner à voir la réalité d'un procès d'assises, "sans glose excessive" souligne Jean-Noël Jeanneney qui précise: "Nous voulions faire connaître ces documents avec un appareil critique qui n'écrase pas sous le poids du commentaire". "Treize ans après, on n'a pas voulu faire un procès idéal. On a essayé de tenir la balance quasi parfaite entre l'accusation et la défense", souligne un des historiens qui a procédé au choix des extraits.

Barbie, qui s'exprime en allemand, refuse de comparaître à son procès et demande à être reconduit à la prison Saint Joseph. "Herr nein", comme l'appelle Pierre Truche n'accepte pas de voir en face ce qu'il a fait. L'interrogatoire de personnalité du "bourreau de Lyon", responsable de la déportation de plus de 600 personnes et de la rafle des enfants d'Izieu en avril 44, explique le mode de fonctionnement du personnage qui se présente comme "un homme ordinaire", selon l'un des psychiatres. Le 4 juillet 1987, Klaus Barbie est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. Il est décédé le 25 septembre 1991 à la prison Saint-Joseph de Lyon.

Histoire, chaîne thématique créée en juillet 1997 est détenue à 60% par le service public (France Télévision 25%, Arte France 25 % et l'INA 10%), ainsi que par Finances et Communication 20%, France Télécom 10% et Lyonnaise Communication 10%. Elle annonçait au 1er juin 2000 1.025.272 foyers abonnés.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution