Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS
Mardi 14 Décembre 2004 à 00:00

Le patron de la Nasa quitte l'agence spatiale

Le patron de la Nasa, Sean O'Keefe, a remis lundi sa démission au président George W Bush après trois ans à la tête de l'agence spatiale américaine qui ne s'est pas encore remise de l'accident de la navette Columbia en 2003 et de la mort des sept astronautes à bord.

"Il a envoyé une lettre de démission aujourd'hui" au président Bush qui l'a acceptée, a indiqué à l'AFP un porte-parole de la Nasa, Glenn Mahone. M. O'Keefe devrait quitter ses fonctions "autour du 1er février après la nomination de son successeur", a-t-il ajouté. Sean O'Keefe, 48 ans, est "candidat à la présidence de l'Université d'Etat de Louisiane" (LSU) à Baton Rouge, a précisé M. Mahone. Selon les médias américains, M. O'Keefe, qui est originaire de Louisiane (sud), quitte ses fonctions pour un poste nettement mieux payé, à 500.000 dollars par an.

Parmi les noms qui circulent pour lui succéder: le général Ronald Kadish, chargé du programme de développement d'un système de bouclier antimissiles, l'ex-parlementaire Robert Walker et les anciens astronautes Ron Sega, Charles Bolden et Robert Crippen. Sean O'Keefe avait été nommé à la fin 2001 à la tête de la Nasa avec pour priorité de réduire les coûts et améliorer la rentabilité. Sans expérience spatiale, il avait un profil de gestionnaire et venait de passer un an au service du budget de la Maison Blanche. Ses trois années à la Nasa ont surtout été marquées par le choc de l'accident de la navette Columbia qui s'est désintégrée au moment de son entrée dans l'atmosphère le 1er février 2003 à l'issue d'une mission de 16 jours.

La Nasa n'a pas tourné la page de cet accident et les trois navettes Atlantis, Endeavour et Discovery sont toujours clouées au sol subissant les modifications rendues nécessaires par cet accident. Après la catastrophe, un rapport accablant pour la Nasa détaillait ses erreurs et l'érosion des procédures de sécurité depuis le précédent accident, l'explosion de la navette Challenger en 1986. La reprise des vols est prévue en mai 2005 mais elle a déjà été plusieurs fois reportée, le dernier report étant dû aux dégâts subis par les installations de la Nasa en Floride (sud-est) lors du passage de quatre cyclones en septembre.

Le successeur de M. O'Keefe aura aussi pour tâche de concrétiser les nouvelles ambitions de l'agence spatiale fixées par le président Bush avec l'objectif de retourner sur la Lune à partir de 2015, pour préparer des missions humaines d'exploration d'autres planètes du système solaire, notamment vers Mars. Pour mener ce projet à bien qui a suscité le scepticisme, Sean O'Keefe avait annoncé en juin une restructuration de l'agence spatiale pour la rationaliser et la transformer en une "agence plus réduite, plus orientée" sur l'essentiel, comme l'avait recommandé une commission d'experts.

Pour financer tous ces projets, la Nasa a obtenu en novembre une augmentation de 800 millions de dollars de son budget pour 2005, soit une enveloppe de 16,2 milliards de dollars, après une décennie de stagnation. Le nouveau patron de la Nasa devra aussi piloter dans les années à venir l'achèvement de la construction de la Station spatiale internationale (ISS) avant la mise à la retraite de la navette en 2010 et s'occuper de la mise au point du remplaçant de la navette.

Il devra également décider quelle option sera retenue pour sauver le téléscope spatial vieillissant Hubble: l'envoi d'une navette avec un équipage d'astronautes ou d'une mission robotisée comme l'agence l'envisage pour l'instant.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public