Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Vendredi 27 Octobre 2000 à 00:00

"Warriors" sur ARTE, évènement télé de la saison

"Warriors" de Peter Kosminsky, une fiction différente qui cloue le télespectateur à son fauteuil à force de réalisme, diffusé le 27 octobre à 20H45 sur ARTE, s'annonce comme l'évènement télévisuel de la saison.

Inspiré de faits réels mais avec des personnages fictifs, "Warriors" est la chronique (en deux parties) de la mission quasi impossible d'un bataillon britannique envoyé par les Nations Unies en 1992 en Bosnie pour maintenir la paix, en pleine guerre.

Les "warriors" sont des blindés de 28 tonnes utilisés pour le transport de troupes. L'armée britannique a prêté huit de ces véhicules, repeints en blanc, et 35 authentiques soldats participent au film, tourné en République tchèque sous couvert d'une manoeuvre militaire. Peter Kosminsky a été documentariste pendant dix ans sur des sujets essentiellement consacrés à la guerre (Cambodge, Afghanistan, Malouines, Afrique).

Il lui a fallu six ans pour mener son projet à bien, nourri de nombreux témoignages de sous-officiers et simples soldats britanniques. Le résultat est une fiction qui confine au documentaire, plus forte sans doute car il y a identification avec les "héros". Transplantés sans préparation aucune de Liverpool à la Bosnie centrale, les jeunes soldats de la paix de "Warriors" vivent l'enfer. L'un devait se marier, l'autre fêtait l'anniversaire de sa jeune soeur. Ils savaient à peine où se trouvait la Yougoslavie et ils assistent impuissants à des atrocités. A leur arrivée, un représentant de l'ONU leur a juste dit: "Nous sommes là pour que personne ne meure de faim. On n'est pas là pour redessiner la carte de la Bosnie". Ils ne peuvent tirer que si leur vie est menacée. Evacuer des femmes et des enfants bosniaques, leur disent leurs supérieurs, serait "faire le jeu de la purification ethnique".

Dans la pluie, la neige et la boue, ces jeunes soldats traversent la désolation au quotidien. Ils subissent les humiliations des Serbes, puis des Croates. Ils rencontrent l'absurdité et l'horreur à chaque pas, sans pouvoir intervenir. Les acteurs britanniques Ioan Gruffudd (lieutenant John Feeley), Matthew MacFadyen (Alan James) ou la jeune actrice serbe Branka Katic (Almira Zec) campent des personnages ballottés dans une guerre qui n'est pas la leur.

Le général Morillon, qui a commandé les forces de protection de l'ONU (FOPRONU) de 1992 à 1993, interrogé par l'AFP, estime qu'aujourd'hui "les leçons ont été tirées de cet échec relatif des premières formes d'intervention en ex-Yougoslavie, au Cambodge ou en Somalie. Du point de vue technique, tout est mis en oeuvre. Ce qui manque encore, c'est que dans le cas du devoir d'ingérence, d'assistance à personne en danger, le droit n'est pas encore suffisamment établi".

"Warriors", produit par la BBC, a remporté tous les prix décernés par la télévision britannique (BAFTA Awards, Royal Television society Awards, UK Broadcast Press Guild, South Bank Show Awards) ainsi que le FIPA d'or 2000, la nymphe d'or de Monte-Carlo et le prix Italia 2000. Diffusé sur BBC 1, il a été vu par des millions de télespectateurs.

Sur la chaîne franco-allemande ARTE France, la diffusion sera précédée d'une introduction de Jean-Christophe Victor ("Le dessous des cartes") qui restituera dans son contexte ce premier conflit post guerre froide.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution