Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Vendredi 3 Novembre 2000 à 00:00

TF1 reporte sine die le lancement de son fournisseur d'accès à internet

Le groupe TF1, qui devait lancer en décembre son propre fournisseur d'accès à l'internet (FAI), a reporté sine die son projet, préférant attendre le développement du haut débit.

"Les associés du projet, TF1, Bouygues et Bouygues Télécom, ont réévalué leur stratégie et décidé de reporter le lancement de leur FAI, initialement prévu en décembre 2000". TF1 justifie cette marche arrière par les "retards probables dans le déploiement en France d'offres bon marché ADSL" (internet rapide, permettant notamment de visionner de la vidéo dans de bonnes conditions).

Ces retards "pénalisent significativement l'économie du projet, en prolongeant l'exploitation d'un FAI bas débit", poursuit le porte-parole. Après avoir déclaré initialement qu'il se lancerait directement dans l'accès haut débit, le groupe audiovisuel avait finalement choisi de commencer par une offre en bas débit, espérant faire migrer ses clients vers l'internet rapide en 2002.

"Nous nous sommes positionnés dans le bas débit car c'est là qu'il faut démarrer", avait déclaré Patrick Le Lay, PDG du groupe TF1, lors de la présentation des résultats semestriels de TF1 en septembre dernier. Anne Sinclair, vice-présidente de e-TF1, filiale internet du groupe, tablait déjà sur "quelques centaines de milliers d'abonnés" la première année. Les associés du projet de FAI, adossé au groupe Bouygues (actionnaire à 39,9% de TF1) et qui devrait être détenu à 65% par le groupe TF1, préfèrent désormais "éviter l'étape bas débit et conserver leurs ressources pour les affecter à une offre FAI vidéo dont le modèle économique est prometteur", ajoute le porte-parole.

Le groupe, qui n'avance plus aucune date pour le lancement de son FAI haut débit, est présent dans la fourniture d'accès à travers ses participations de 13% dans World Online et 25% dans Mageos (Pinault Printemps Redoute). Le groupe M6, pour sa part, a fait le grand saut en juin dernier en lançant un FAI gratuit. Le groupe revendiquait 400.000 inscrits fin octobre, sans préciser cependant le nombre d'utilisateurs actifs (inscrits ayant utilisé le service au cours des 40 derniers jours).
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution