Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Vendredi 10 Novembre 2000 à 00:00

NTL France : le tout numérique d'ici à 2002

NTL France offrira un accès à la télévision numérique, à la téléphonie et à l'internet haut débit à tous ses abonnés d'ici à 2002, a annoncé Bernard Touraine, directeur général du câblo-opérateur.

La transformation des réseaux analogiques en réseaux numériques sera achevée d'ici à la fin 2001 en Ile-de-France (200.000 prises) et au premier trimestre 2002 dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (100.000 prises), a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse. La filiale française du groupe anglo-américain NTL Inc. avait été créée en août 1999 après le rachat à France Télécom de réseaux analogiques de télévision par câble couvrant 28 communes d'Ile-de-France et de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

La reconstruction de ces réseaux représente un investissement d'environ 1,5 milliard de francs, a précisé Bernard Touraine à l'AFP. Selon lui, elle permettra à NTL France de présenter une "offre révolutionnaire" autour d'une "prise multiservices" dotée de connexions analogiques pour les non-abonnés et, pour les abonnés, de branchements numériques (TV, radio et internet) et de téléphonie, avec un deuxième accès possible à l'internet haut débit.

Les activités de téléphonie, jusqu'ici limitées à un millier d'abonnés, démarreront véritablement au premier trimestre 2001. L'offre de NTL comprendra à terme la possibilité pour chaque abonné de composer chaîne par chaîne son bouquet - inédite en France selon le câblo-opérateur -, un service e-mail sur le téléviseur (27 francs/mois) et l'internet à haut débit (295 francs/mois). NTL a également annoncé le lancement vendredi de sa propre chaîne de télé-achats, NTL tv, avec des magazines sur les programmes télévisés, le multimédia et la vie du réseau.

A année comparable, NTL France compte réaliser en 2000 un chiffre d'affaires de 90 millions de francs, stable par rapport à 1999, toujours selon Bernard Touraine. La progression du chiffre d'affaires est attendue en 2001 avec le lancement des nouvelles offres commerciales au fil de la reconstruction du réseau. NTL France avait acquis au cours de l'été 27% du capital d'un autre câblo-opérateur français, Noos, détenus jusque-là par France Télécom. Noos, qui compte 2,2 millions de prises raccordables, avait également annoncé fin octobre la reconstruction de son réseau d'ici à la fin 2003 pour asseoir ses ambitions sur l'internet à haut débit et la téléphonie.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution