Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Samedi 18 Novembre 2000 à 00:00

Vous êtes prés de 13 millions...

Avec 12,8 millions d'internautes actifs dans l'hexagone, la France, entrée tardivement dans l'univers d'Internet, a connu une croissance spectaculaire depuis un an mais le marché recèle encore un potentiel de développement considérable.

Dressant une photographie de la France de l'Internet depuis un an, l'institut de mesure d'audience MMXI Europe estime que si la France est un marché internet "relativement jeune" par rapport à ses voisins allemands et britanniques, elle connaît toutefois une "très forte croissance", soit un bond de 97% entre octobre 1999 et août 2000. Dans le même temps, l'Allemagne voit sa population internaute grimper de 68% et l'Angleterre, marché plus mûr, de seulement 37%. A l'arrivée, ils étaient en octobre 12,8 millions d'individus, de deux ans et plus, "qui ont eu un comportement actif sur Internet en France au cours des 30 derniers jours", analyse MMXI Europe.

Cela englobe tous les lieux (domicile, bureau, etc) et tous les supports (assistants personnels, consoles, téléphones mobiles, etc), précise-t-on chez MMXI Europe. Sur cette population, 59% se connectent depuis leur domicile, 40% depuis les universités, les écoles, les cybercafés ou chez leurs amis et 23% choisissent leur bureau pour se brancher sur le réseau mondial, certains cumulant évidemment les lieux de connexion.

Même si la France a mis les bouchées doubles pour combler son retard sur les autres Européens, un long chemin reste à parcourir, souligne MMXI Europe, qui estime "la population ayant accès à Internet en France à 22 millions". Cela signifie que de nombreux individus disposent d'un accès à Internet mais ne surfent pas sur le réseau régulièrement. "Il y a un vrai décalage entre le potentiel d'internautes en France et le passage à l'acte", souligne Fabienne Schwalbe, directrice générale de MMXI France.

Outre l'ordinateur, qui reste la voie royale pour accéder au Net, d'autres plate-formes commencent timidement à se faire une place. Près de 480.000 surfent via les consoles de jeux, 310.000 via leur téléphone mobile, 215.000 via un terminal internet, et 91.000 grâce à leur assistant personnel (PDA).

Même si l'usage d'internet se répand très vite, il reste toutefois l'apanage d'une population de "pionniers", où les moins de 35 ans sont légion, les hommes sur-représentés et les classes moyennes et supérieures encore majoritaires. Scrutant les usages du web pendant une année, MMXI a par ailleurs insisté sur le boom des "pages perso" en France. "Plus d'un internaute à domicile sur deux surfe sur des pages personnelles", relève Fabienne Schwalbe. Parmi les phénomènes marquants de l'année écoulée, MMXI note l'explosion des loteries en ligne, avec en tête de file Bananalotto.fr, les sites de sport, dopés par l'actualité sportive (Roland Garros, Euro 2000, JO).

Quant à la musique, dominée par Universal.fr, elle touche près d'un million d'internautes à domicile. Analysant la place du commerce électronique en France, l'institut souligne que "plus d'un internaute sur deux surfe sur des sites marchands". Les acteurs français tirent le mieux leur épingle du jeu, la sncf en tête, suivi de Fnac.com.

Deux acteurs non "traditionnels" leur emboîtent le pas, ibazar.fr et amazon.fr, filiale du géant américain du commerce électronique Amazon. Pour la directrice de MMXI France, "le lèche-écran devient de plus en plus intensif, encore faut-il qu'il y ait passage à l'acte d'achat".
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution