Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Lundi 20 Novembre 2000 à 00:00

"Nulle part ailleurs soir" : l'échec De Greff

Une audience médiocre et un public désorienté ont décidé Canal+ à mettre un terme à la formule de "Nulle part ailleurs (NPA) soir" lancée il y a à peine trois mois, et à revenir à un modèle plus proche de celui des années précédentes. Le principe des deux plateaux, l'un en public pour le divertissement, l'autre sans spectateurs pour le journal et l'interview de Thierry Dugeon, a fait long feu. « Cela cloisonnait trop l'émission », a déclaré à l'AFP Alain de Greef, directeur général de Canal+ chargé des programmes.

Avec une audience qui n'a jamais réussi à dépasser les 5 % de parts de marché, le verdict du public, apparemment peu enclin à voir l'émission phare de Canal+ changer radicalement de visage, a été sans appel. « L'an dernier avec Nagui, nous avions une moyenne de 5,7 % de parts de marché. Un point de moins avec la nouvelle formule, c'est trop », a ajouté M. de Greef, qui a décidé de revoir le contenu en se passant notamment des services d'Emmanuelle Gaume, débarquée quelques mois après son arrivée. « Elle a désormais un très joli projet pour le samedi soir », précise M. de Greef. L'animatrice se verra confier "Le Grand Zapping", chaque samedi de 19h45 à 20h30, à partir du 13 janvier 2001.

Alain de Greef mise désormais sur la musique, le retour de Jackie Berroyer et Thierry Dugeon pour « repasser au-dessus de la barre des 5 % des parts de marché » et redonner des couleurs à une émission qui semble ne s'être jamais remise du départ de Philippe Gildas et Antoine de Caunes. NPA Musique, présentée par Philippe Vandel et Jackie Berroyer, ouvrira la soirée à 18h40 et présentera l'actualité musicale avec un plateau live. « Cela nous permettra d'assurer une partie musicale qui, placée en fin d'émission, était trop souvent annulée à cause du football », précise M. de Greef. Thierry Dugeon prendra la suite, sur le même plateau et en public, et assurera, outre son interview, rallongée, et la présentation du journal avec Daphné Roulier, toute la partie divertissement. « Il est solide et déterminé et je lui fais confiance pour animer l'émission », assure Alain de Greef.

Philippe Vandel, qui animait la partie divertissement avec Emmanuelle Gaume n'assurera donc plus que "NPA Musique" et sa rubrique "paradoxes". Avec un seul plateau, un public, des invités et des rubriques (Guignols, Robin des Bois, Lafesse, Omar et Fred seront toujours au rendez-vous), Canal+ revient sagement à la formule "classique" de NPA, qu'elle ne parvient décidément pas à chambouler.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution