Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Vendredi 22 Décembre 2000 à 00:00

"Thalassa": escale à Venise

L'équipe du magazine "Thalassa" a choisi de jeter l'ancre à Venise pour sa dernière escale du siècle (le 22 décembre à 20H50 sur France 3) et pour y annoncer des "évolutions" en 2001.

Venise, en période d'"acqua alta", a de l'eau jusqu'aux genoux. Les touristes traversent la place Saint Marc sur des pontons de bois, mais le magazine de Georges Pernoud, qui fête cette année ses 25 ans d'existence, est sorti des sentiers battus avec une dizaine de reportages consacrés à des aspects moins connus de la Sérénissime République. Doté d'immenses bassins alvéolés, l'Arsenal de Venise, à son apogée au milieu du XVIème siècle, est déjà mentionné dans la "Divine Comédie" de Dante.

Au plus fort de son activité, les ouvriers étaient capables de construire et d'équiper en un jour et une nuit un vaisseau de combat, et la construction navale était l'une des clefs de la puissance de Venise. Des chantiers fonctionnent encore, la partie militaire n'est pas visitable. La biennale d'architecture de Venise expose dans les bâtiments de l'ancienne artillerie, en partie restaurés.

Au fil de l'eau on apprendra aussi tout ce qu'on peut savoir sur les "ducs d'Albe", pieux de bois qui jalonnent les routes maritimes de la lagune et l'enchevêtrement de canaux, sur les régates, ou sur le Ghetto créé au XVIème siècle qui a donné son nom aux quartiers juifs des villes d'Europe. Thalassa est également incollable sur les inévitables gondoles qui convoient des groupes de touristes bardés d'appareils photos, mais aussi les cageots de légumes, les bouteilles de gaz et les matériaux de construction.

Un virage en douceur pour 2001
Doyen des magazines de la chaîne publique, "Thalassa" amorce pour 2001 un virage en douceur avec davantage d'"escales" (formule thématique lancée avec succès il y a deux ans) et d'émissions de grandes enquêtes. Il s'agit "d'évolutions", soulignent les concepteurs de l'émission, qui parlent d'un "contrat de confiance avec la chaîne et les télespectateurs".

"Thalassa" a obtenu en 1999 une moyenne d'audience de 19,5%, la moyenne d'audience de la chaîne étant de 16,3%. Emblème des "valeurs sûres", elle s'inscrit dans "les fondamentaux" de France 3, selon l'expression de Bertrand Mosca, directeur des programmes de la chaîne publique. Selon lui, les évolutions annoncées ne participent pas d'une démarche de "rajeunissement", même si de nouveaux magazines comme ceux de Marc-Olivier Fogiel ("On ne peut pas plaire à tout le monde") de Mireille Dumas ("Vie privée-vie publique) ou d'Hervé Brusini ("Pièces à conviction") se sont installés depuis la rentrée. Il s'agit de "perfectionner", pas de tout changer.

Bertrand Mosca souligne d'ailleurs que depuis septembre, france 3 est la seule chaîne en hausse, avec une moyenne de 17,2% de parts de marché. Le magazine de la mer, qui emploie 14 journalistes plus des pigistes, a obtenu quatre 7 d'or: en 1986 et 1990 comme "meilleur magazine", en 1991 comme prix du meilleur reportage et en 1997 comme meilleur magazine d'évasion et de découverte. Quant à une éventuelle future chaîne thématique "Thalassa", Georges Pernoud confirme qu'un "projet" a été présenté au PDG de France Télévision, Marc Tessier, mais ne veut pas en dire plus pour l'instant.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution