Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Vendredi 24 Novembre 2000 à 00:00

TF6 démarre le 18 décembre à 20h30.

TF1 et M6 ont dévoilé TF6, mini-généraliste à destination des moins de 50 ans, avec pour ambition affichée d'en faire une chaîne leader du câble et du satellite. Dotée d'un confortable budget annuel de 150 millions de francs, diffusée 24 heures sur 24, avec 192 films par an (le maximum autorisé), un très grand nombre de séries, un jeu exclusif et un magazine osé, TF6 voit grand.

La chaîne donne rendez-vous aux téléspectateurs le 18 décembre à partir de 20h30 avec une grille taillée sur mesure pour en faire un "leader", a martelé devant la presse Fabrice Bailly, son directeur général.

Son "coeur de cible sera les 15-40 ans avec une dominante féminine", a précisé Etienne Mougeotte, vice-président de TF1. TF6 sera diffusée en exclusivité sur TPS (canal 66) , fruit d'une première alliance entre TF1 et M6 qui fêtera prochainement son millionnième abonné. Canal Satellite, son concurrent, s'est également vu proposer sa diffusion mais "a fait une réponse d'attente", selon Nicolas de Tavernost, président du directoire de M6.

La grille laissera une place de choix à la fiction, diffusée exclusivement en version française. Quelques succès du box-office sont d'ores et déjà à l'affiche de la chaîne tels "La leçon de piano", "Demolition man", "l'Oeil au beurre noir" ou "une nuit en enfer".

Quant aux séries, elle seront récentes et souvent inédites, promet TF6. Au programme: Wasteland, par le créateur de Dawson, les Mediums ou Popular. Parmi les productions phares, un jeu, intitulé "Aventures sur le net", opposera trois équipes de trois personnes de trois générations différentes. Elles seront recluses pendant trois semaines dans trois studio de 30 m2 avec pour seul viatique un ordinateur connecté au web trois heures par jour et 15.000 francs de budget. L'équipe la plus solidaire recevra 100.000 francs.

A noter aussi un Top 50 relooké et "Sexe sans complexe", magazine où les Français parleront de leurs pratiques sexuelles "sans voyeurisme et sans une once de vulgarité", à en croire Jérôme Fouqueray, directeur général adjoint de TF6.

Pour son lancement, la chaîne bénéficiera d'une campagne de publicité de 15 millions de francs sur le thème "TF6, la télé très télé". "Ce n'est pas et ce ne sera pas un mariage entre TF1 et M6 mais un PACS à objectifs limités", a souligné Etienne Mougeotte, coupant court aux spéculations sur une alliance plus large entre deux chaînes privées en concurrence frontale sur la télévision en clair.

En écho, Nicolas de Tavernost, a rappelé que ce rapprochement, annoncé deux mois plus tôt, était destiné à éviter une "concurrence stérile" entre les projets de mini-généralistes que TF1 et M6 concoctaient chacune de leur côté. Pour enfoncer le clou, ils se sont livrés à un petit numéro de duettistes. "C'est la première fois que je suis en total accord avec Etienne Mougeotte", a lancé Nicolas de Tavernost. "Pourvu que ça dure", a enchaîné le vice-président de TF1. Celui-ci est resté en revanche très évasif sur une éventuelle diffusion de TF6 sur la future télévision numérique terrestre, affirmant que la question ne serait examinée que dans les prochains mois quand on y verrait plus clair.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution