Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Dimanche 26 Février 2006 à 00:00

La seule chaîne juive d'Europe relancée ce 26 février

Alors que la question du retour de l'antisémitisme met en émoi les juifs de France, la seule chaîne télévisée en Europe destinée à cette communauté, TFJ, est relancée dimanche, juste après la manifestation organisée à Paris à la mémoire de Ilan Halimi.

La mort sous la torture du jeune Ilan, de confession juive, "nous a renforcés dans l'idée qu'il fallait une télévision juive", a déclaré vendredi Marc Fiorentino, repreneur à l'automne 2005 de TFJ (Télévision française juive). La relance de TFJ était prévue pour le dimanche 26 février depuis plusieurs mois. "L'actualité malheureuse" fait que ce lancement "s'effectuera après la grande manifestation organisée dimanche" en mémoire d'Ilan Halimi, a ajouté le président de TFJ lors d'une conférence de presse de présentation de la chaîne.

La chaîne "a décidé de marquer le coup et de porter le deuil", a-t-il précisé. Une émission spéciale aura lieu dimanche soir et la photo du jeune homme sera incrustée pendant une semaine dans un coin de l'écran. Créée en 1998, TFJ a accumulé les ennuis financiers jusqu'à sa mise en liquidation judiciaire en 2005. La chaîne a été reprise en septembre 2005 par M. Fiorentino, dirigeant d'une société de bourse, et l'équipe a été presque entièrement renouvelée. Elle programmait des rediffusions depuis l'automne 2005 et a mis à l'antenne de nouveaux programmes depuis janvier.

La grille définitive démarre dimanche à 18H00. TFJ, dont le slogan est "la chaîne promise à tous", est "une chaîne juive mais ouverte à tous", a indiqué M. Fiorentino. "Nous n'avons pas honte d'être une télévision communautaire et juive" mais "ce n'est pas une télé de ghetto". Pour perdurer financièrement, TFJ "se doit d'aller au-delà de la cible communautaire", a renchéri Marc Bacri, directeur du marketing et de la publicité.

Les programmes, dont la plupart sont conçus par la chaîne, sont grand public et s'articulent autour de la politique et de l'actualité (avec un journal communautaire et la reprise des journaux de la première chaîne israélienne en hébreu sous-titré), de la vie pratique (émissions sur la santé, la psychologie, le droit), la finance et l'économie, et le divertissement. "On va sur des thèmes +attendus+", tels que "la famille, l'humour...et l'argent, et nous allons essayer de les démythifier et de les dédiaboliser", a souligné le président de TFJ.

TFJ diffuse également une émissions religieuse, des séries télévisées israéliennes et des films. Parmi les animateurs figurent Sophie Favier, Jacky et Paul Wermus. Doté d'un budget annuel de quelque 4 millions d'euros, la chaîne devra atteindre l'équilibre dans deux ans. Contrairement à KTO (la chaîne catholique), dont le financement repose sur des dons, le budget de TFJ s'appuie pour un tiers sur le sponsoring, un tiers sur la publicité et un tiers sur les revenus annexes.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre Hospitalier d'Avignon
Avis de concession de service public relative aux prestations de service de restauration rapide, d'un point presse, d'une boutique et de distributeurs automatiques de denrées alimentaires destinés aux patients du centre hospitalier d'Avignon.
» Voir l'avis de concession de service public