Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Jeudi 1 Février 2001 à 00:00

Les victoires de la musique

Les Victoires de la Musique amorcent un nouveau départ pour leur édition 2001 en février (à Nantes, le 12, pour le volet classique-jazz, à Paris, le 17, à l'Olympia pour la partie variétés-rock), dans le but de mettre un terme à plusieurs années de troubles et polémiques.

"L'association des Victoires de la musique a soldé ses comptes avec son passé", a annoncé mercredi son nouveau président, Marc Thonon, patron du label Atmosphériques (Louise Attaque), lors d'une conférence de presse. Marc Thonon, qui a succédé en juillet à l'éditeur François Leduc, à la tête des Victoires, a précisé qu'un accord est récemment intervenu entre Claude Fléouter, créateur de la manifestation, et l'association des Victoires. Cette "transaction à l'amiable portant sur plusieurs centaines de milliers de francs", met un terme aux différentes actions en justice intentées par Claude Fléouter depuis son éviction des Victoires, suite à l'"affaire Stéphend".

L'élection de celle-ci en 1996 comme "révélation féminine" de l'année avait été particulièrement contestée, la chanteuse étant produite à l'époque par l'associé de Claude Fléouter au sein de la société, alors chargée de produire l'émission de télévision consacrée aux Victoires. Ce "mélange des genres" dénoncé par des nombreux professionnels, avait créé de sérieux remous au sein de l'association des Victoires de la Musique, qui, en quelques années, a été largement renouvelée.

Afin de présenter le palmarès reflétant au mieux l'actualité musicale de l'année écoulée en France, l'association des Victoires a par ailleurs procédé cette année à une série d'aménagements. Le collège classique et jazz a été ramené à 1.100 personnes. "Les non votants récidivistes ont été rayés", a précisé Marc Thonon. Collège élargi 8 trophées seront décernés dans le cadre des 8emes Victoires classique, dont deux pour le jazz. La soirée classique-jazz se déroulera le 12 février depuis la Cité des Congrès de Nantes. Elle sera retransmise en direct à partir de 20h50 sur France 3 et présentée par Patrick de Carolis et Dee Dee Bridgewater. Deux nouveautés sont à noter : le regroupement des enregistrements classiques français et étrangers en une seule catégorie et l'attribution par le public de la Victoire dans la catégorie "nouveau talent classique".

La soirée des 16emes Victoires variétés se tiendra à l'Olympia. Elle sera retransmise en direct sur France 2 à partir de 20h50. Sur le plan de la forme, une initiative de taille est à à relever : le vote ne comportera cette année qu'un seul tour, une façon d'inciter les "votants à faire un choix positif et éviter les calculs", a précisé Marc Thonon. "C'est une tentative, a-t-il souligné, en ajoutant que la formule "a fait ses preuves dans les pays étrangers". Le nom des nommés sera révélé le 17 janvier. Une catégorie est supprimée (celle du groupe de l'année) et quatre autres, soumises au vote, sont créées : découverte scène, découverte album, rétablissement de la catégorie album rock de l'année et site internet d'un artiste.

La Victoire de la chanson de l'année sera pour la première fois cette année attribuée par le public. Par ailleurs, deux nouveaux trophées (non soumis au vote) font leur apparition, celui de la "contribution artistique" (Renaud sera le premier impétrant dans cette catégorie) et une "Victoire sans frontière" remise à l'artiste ayant le mieux assuré le rayonnement de la France à l'international.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution