Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Samedi 16 Décembre 2000 à 00:00

EuropeInfos.com s'offre un lifting

Le site EuropeInfos·com, qui a décidé de capitaliser au maximum sur la marque phare Europe 1 (Lagardère), vient de s'offrir un lifting pour doper une audience jugée insuffisante. Le site d'information, lancé il y a plus de deux ans, se recentre aujourd'hui autour de "trois dominantes, l'économie, le sport et le multimédia, au coeur des centres d'intérêts des internautes", a expliqué Cathy Nivez, directrice du site, au cours d'une conférence de presse.

"C'est un nouveau départ pour EuropeInfos", a-t-elle insisté. Le site, qui propose également l'actualité vue par les grandes signatures, les éditorialistes de la station et les revues de presse de Michel Grossiord, revendique actuellement 300.000 visiteurs par mois et 1,3 million de pages vues. L'objectif est d'engranger en 2001 "entre 700 et un million de visiteurs et 3 millions de pages vues par mois".

L'investissement est de "quelques millions de francs par an pour le site", a précisé Fabrice Sergent, directeur général de Lagardère Active Broadband (ex-Grolier interactive). La nouvelle version du site entend désormais "traduire le style et le ton d'Europe 1", en faisant appel aux têtes d'affiches de la station, Jean-Pierre Elkabbach, Laurent Ruquier ou Eugène Saccomano, invitées même à intervenir dans les chats (dialogue en direct) et les forums de discussions. La première campagne de publicité (d'un montant brut de 8 millions de francs), qui accompagne la refonte du site internet, traduit elle aussi ce recentrage sur la marque Europe 1. On peut y voir les grandes signatures de la station, comme Jean-Pierre Elkabbach, torse nu, émergeant à travers la buée de sa salle de bain. L'accroche est incisive: "Vous voulez la vérité?, Verdict sur Internet".

Convaincu qu'il n'y aura "pas de modèle économique pérenne sans une diffusion des contenus multi-plateformes", Fabrice Sergent a souligné que le site EuropeInfos faisait "plus de 65% de son chiffre d'affaire dans la vente de contenus à d'autres portails" (chaîne info de Club Internet, portail Vizzavi, SFR, Sanofi).

La publicité ne compte aujourd'hui qu'à hauteur de 35%. La prochaine étape sera le lancement courant 2001 d'un service interactif d'Europe 1 (texte, images et sons) sur le bouquet CanalSatellite.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution