Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mardi 19 Décembre 2000 à 00:00

"Le Trouvère" en direct de la Scala lance l'année Verdi sur Arte

La chaîne culturelle franco-allemande Arte célèbre avec éclat le centenaire de la mort de Verdi le 27 janvier 1901 et ouvre une série de quatre retransmissions et six émissions spéciales par un direct de la Scala de Milan, le 19 décembre à partir de 20H00.

Depuis le temple du bel canto italien, Arte retransmettra (en simultané avec France Musiques) la cinquième représentation de la nouvelle production du "Trouvère" de Verdi qui a ouvert la saison 2000-2001 milanaise marquée par huit autres reprises d'opéras du compositeur jusqu'en novembre 2001.

Cette production du "Trouvère" a divisé le public et la presse, en grande partie du fait que le chef maison Riccardo Muti a travaillé sur la nouvelle édition critique de la partition du compositeur italien davantage conforme à ses intentions premières.

Le maestro italien fête cette année 30 ans d'un carrière marquée par une grande exigence musicale. Le résultat est une direction dont le dynamisme est marqué par un passage en souplesse du raffinement aux éclats violents. Cette interprétation nouvelle a bousculé des habitudes d'écoute d'un des opéras les plus populaires de Verdi.

Le metteur en scène argentin Hugo de Ana a tenu compte du fait que l'action se passe la nuit et que nombre d'interventions des protagonistes procèdent par "flash back". On est transporté davantage dans un monde de rêve que dans l'Espagne du 15ème siècle, ce qui n'exclut pas des tableaux vivants.

La distribution vocale, elle aussi très discutée, témoigne de la difficulté actuelle à trouver des ténors aussi prestigieux que Franco Corelli, Guiseppe di Stefano, Carlo Bergonzi, Placido Domingo ou Luciano Pavarotti pour le Trouvère Manrico à l'enfance troublée. Les spécialistes ont trouvé que Salvatore Licita contrôle bien son legato et son phrasé, mais que sa voix manque encore d'extension. Autour de lui, la jeune Barbara Frittoli chante Leonora, le baryton Leo Nucci le comte de Luna et la mezzo Violetta Urmana la mère tsigane presque folle à force de subir les coups du destin.

Arte poursuivra ses retransmissions lyriques avec une autre production de la Scala dirigée par Muti "Macbeth" (3 janvier, 21H45) avec le "Falstaff" que s'apprête à diriger au Festival de Pâques de Salzbourg 2001, le rival italien de Muti, l'Italien Claudio Abbado, autre grand verdien (25 avril, 21H45).

Le même Abbado dirigera en direct de Berlin (diffusion simultanée sur Arte et France Musiques) le "Requiem" de Verdi, le jour anniversaire de sa mort (27 janvier, 20H00), à la tête de la Philharmonie de Berlin, des choeurs de radio suédoise et Donostiarra de san Sébastian.

Le 31 janvier à 21H45, Arte diffusera un portrait de Verdi, une histoire de sa musique et des femmes qu'il a aimées. Quatre autres émissions spéciales, les dimanches à 19H00, évoqueront de grands chanteurs verdiens récents: la mezzo Renata Scotto (14 janvier), trois ténors Placido Domingo, Jon Vickers et Guiseppe di Stefano (21 janvier), trois sopranos Callas, Tebaldi et Leontyne Price (28 janvier) et le jeune ténor José Cura qui dirige et chante Verdi (22 avril). Un documentaire sur "Verdi et les Italiens" clôturera cet ensemble (29 avril à 19H00).
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution