Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS
Dimanche 3 Septembre 2006 à 00:00

Japon: grande bataille high-tech à l'aube de la portabilité du numéro mobile

Toujours à l'avant-garde, les opérateurs de téléphonie mobiles japonais se lancent dans une course à l'innovation technique afin de retenir leurs clients et séduire ceux des concurrents à quelques semaines de l'entrée en vigueur de la portabilité du numéro.

A partir du 24 octobre, les Japonais auront la possibilité de changer d'opérateur tout en conservant le même numéro de téléphone portable. Même si les précédents, à l'étranger, tendent à prouver que l'instauration de ce système dit de portabilité du numéro ne provoque pas un exode massif des abonnés, dix millions de Japonais --sur les 95 millions d'abonnés au mobile-- sont susceptibles de changer d'opérateur, selon un récent sondage. Face à ce défi, les opérateurs redoublent d'imagination. Une course à l'innovation qui passe par un saut de génération pour entrer dans la "3,5G" (troisième génération améliorée).

NTT DoCoMo, le numéro un du pays avec plus de la moitié des abonnés japonais, vient ainsi de mettre en place sur son réseau une nouvelle mouture de la norme de troisième génération W-CDMA, baptisée HSDPA. Celle-ci lui permet de décupler les débits de téléchargement de données à 3,6 mégabits par seconde (Mbit/s). Cette optimisation rend possible l'achat direct de musiques, de programmes de radio ou de clips vidéo en ligne, avec un confort d'usage équivalent à celui des offres accessibles sur internet depuis un ordinateur. NTT DoCoMo est désormais techniquement en mesure de concurrencer la très populaire offre de musique mobile "Lismo" que son principal rival KDDI a lancée fin 2004.

KDDI a répliqué avec l'annonce d'une mise à jour de son infrastructure cellulaire, également pour doper les débits dans les deux sens et améliorer la diffusion de contenus vidéos. Alors que, généralement, la vitesse de transmission de données (photos, vidéos, musiques) à partir du terminal est très lente (de l'ordre de 150 kilobits par secondes), KDDI va déployer d'ici décembre une nouvelle version de la norme de troisième génération "CDMA 1X Ev-Do" qui offrira un débit montant de 1,8 Mbit/s, soit douze fois plus qu'aujourd'hui.

Cette accélération permettra aux clients de poster rapidement des photos, vidéos ou autres contenus volumineux sur des blogs ou sites communautaires directement depuis leur téléphones, d'envoyer des mails enrichis ou de participer à des conférences vidéo à plusieurs. Dans la foulée, KDDI a annoncé la commercialisation de quelque douze nouveaux modèles de téléphones, dont il vante le design exclusif et les capacités multimédias. Tous ont été conçus par ses habituels fournisseurs japonais (Sanyo, Toshiba, Casio, Kyocera, Hitachi, Sony-Ericsson) et par Sharp.

KDDI va renforcer ses services de carte de crédit sur mobile en partenariat avec l'un des acteurs majeurs du secteur au Japon, JCB, afin de concurrencer le service bancaire ID lancé récemment par NTT DoCoMo. Le troisième opérateur nippon, Softbank Mobile (ex-Vodafone Japon), est pour le moment très discret sur sa stratégie de fin d'année. Il a toutefois commencé de rhabiller le réseau de boutiques rouges de Vodafone à ses propres couleurs jaune et blanc, et à afficher dans les couloirs de métro et autres lieux publics les nouvelles gammes de terminaux portant sa marque.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public