Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS
Dimanche 17 Septembre 2006 à 00:00

Reprise réussie de la construction de l'ISS

La reprise réussie cette semaine de la construction de la Station spatiale internationale (ISS) avec la mission de la navette Atlantis n'est que la première étape d'un processus jugé très ardu pour achever l'assemblage d'ici 2010 de l'unique avant-poste de l'espace.

L'ISS, avec ses futurs laboratoires, est considérée comme cruciale par la Nasa pour préparer le retour des Américains sur la Lune et à plus long terme des expéditions sur Mars. La dernière mission d'Atlantis était complexe et "a été réussie au-delà de mes rêves les plus fous", s'est dernièrement félicité Mike Suffredini, le responsable américain de l'ISS, lors d'une conférence de presse. Mais, a-t-il expliqué, "les prochaines seront encore plus compliquées et les plus ardues jamais entreprises sur orbite pour construire l'ISS", a ajouté le responsable de la Nasa.

Arrêtée depuis le 1er février 2003 à la suite de l'accident de la navette Columbia, l'ISS était restée à moitié finie jusqu'à cette semaine quand Atlantis et son équipage de six astronautes ont livré et installé un double module d'assemblage de 16 tonnes. Cette structure dite P3/P4 comprend notamment une seconde double antenne solaire et son système de rotation de 360 degrés, qui va permettre de multiplier par deux la puissance électrique actuelle de la Station et d'en fournir le quart une fois que les deux autres antennes seront installées.

L'installation du module avec tous les branchements électriques, électroniques et des tuyauteries pour les fluides ainsi que la préparation du déploiement de la double antenne solaire de 73 mètres d'envergure ont requis trois sorties dans l'espace de plus de 20 heures au total par deux équipes de deux astronautes. La prochaine mission en décembre, celle de Discovery, sera particulièrement compliquée, a souligné cette semaine Mike Suffredini. L'équipage de la navette et les trois astronautes de l'ISS, un Russe, un Américain et un Allemand de l'Agence spatiale européenne, seront confrontés au défi unique d'activer le système permanent de climatisation et d'alimentation électrique de la Station.

Pour ce faire, ils devront refaire tout le système d'électricité y compris le câblage, et ce sans interrompre le fonctionnement d'ancun des systèmes vitaux de l'ISS. Une fois que cette opération délicate aura été exécutée, les vols suivants de la navette permettront de livrer et d'installer les laboratoires européen Columbus et japonais Kibo, après l'installation préalable d'un module pour les relier à l'ISS. Les structures et autres éléments qui seront installés au cours des quatre prochains vols, y compris celui actuel d'Atlantis, augmenteront la masse de l'ISS de près de 40 tonnes.

Une fois terminée en 2010, la Station sera plus grande qu'une maison de cinq chambres avec un volume de 3.000 mètres cubes et aura une masse de 450 tonnes environ. Sa puissance électrique totale de 110 kilowatts (KW), qui sera alors générée par quatre doubles antennes solaires géantes, correspondra à la consommation de 55 habitations. Environ 46 KW seront utilisés pour des activités de recherche dont les capacités auront alors plus que triplé par rapport à aujourd'hui. Une fois terminée, la construction de la Station aura nécessité plus de 100 vols d'engins spatiaux, pour la plupart américains et russes.

Plus de 140 marches dans l'espace par des astronautes, totalisant quelque 800 heures, auront aussi été nécessaires pour assembler et entretenir l'ISS depuis ses débuts en 1998. Sur les 115 vols effectués par la navette spatiale américaine depuis avril 1981, 18 ont déjà été consacrés à l'ISS et la Nasa en prévoit quinze de plus pour achever l'unique avant-poste de l'espace d'ici à 2010, date de mise en retraite des trois orbiteurs restant dans la flotte, soit quatre lancement par an.

Atlantis doit se poser en Floride (sud-est des Etats-Unis) le 20 septembre, au terme d'une mission de onze jours.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public