Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Dimanche 31 Décembre 2000 à 00:00

Eurovision : un sans faute pour le jubilé de l'UER

Alors que l'Eurovision s'apprête à diffuser la 43ème édition du traditionnel concert du nouvel an, le 1er janvier 2001, l'année 2000 a été marquée par la réussite de plusieurs défis de l'Eurovision avec deux points fort : le passage à l'an 2000 et les jeux Olympiques de Sydney.

Pour le nouvel an 2000, l'Eurovision a assuré la transmission des programmes marathons avec 660 heures de couverture, plus de 140 transmissions individuelles centrées sur l'heure de minuit locale tout en assurant la couverture de la démission surprise de Boris Eltsine.

Les JO ont été la plus ambitieuse opération de l'Eurovision jamais entreprise avec, à Sydney, avec un groupe opérations de 160 personnes qui a traité 200 heures de programmes par jour et transmis cette couverture par le biais de 32 canaux répartis sur cinq satellites. Les images ont été transmises d'Australie à Chypre par l'intermédiaire du satellite AsiaSat 2 et de Chypre, ont été acheminées sur le réseau permanent de l'Eurovision via le satellite W3 d'Eutelsat, réseau comportant 55 stations terriennes fixes situées en Europe, dans les îles de l'Atlantique, en Afrique du Nord, dans le Golfe et en Asie centrale. Outre ses exploits techniques, l'Eurovision a lancé en novembre 2000 un échange régional d'images TV entre 12 télévisions de service public de l'Europe du Sud-est, pour renforcer la libre circulation de l'information dans une région où la situation économique et politique est souvent très difficile.

Cet échange relie des bureaux d'actualités TV d'Albanie, de Bosnie-Herzégovine (y compris la République de Srpska, la République serbe de Bosnie), de l'ancienne République yougoslave de Macédoine, du Montenegro, du Kosovo et de Serbie, de Bulgarie, de Croatie, de Hongrie, de Roumanie, de Slovénie. Cet échange régional d'actualités pour l'Europe du Sud-est est le quatrième échange régional Eurovision d'actualités et rejoint les échanges d'actualités pour les pays nordiques et les régions d'Europe orientale et méditerranéenne.

A l'image du Concert du nouvel an, l'Eurovision est également un outil culturel important pour le service public de la télévision. Le 250e anniversaire de la mort de Bach a été marqué en juillet par une émission de 24 heures diffusée sur toute la planète et le 10e Grand Prix Eurovision des jeunes musiciens a couronné à Bergen, Suède, Stanislaw Drzewiecki, jeune pianiste polonais de 12 ans.

Selon les estimations, plus de 10 millions de téléspectateurs européens ont regardé le Grand Prix Eurovision des jeunes musiciens qui s'affirme comme un tremplin pour la carrière des jeunes solistes. Cette compétition a lieu tous les deux ans, en alternance avec le Grand prix des jeunes danseurs. L'Eurovision diffuse également le fameux Concours eurovision de la chanson. Le réseau Eurovision aura assuré près de 100.000 transmissions en 2000, sujets d'actualités, sport, événements culturels et de divertissement.

Entièrement numérique depuis septembre 1998, il fait appel à la technologie de compression MPEG la plus récente, relie les radiodiffuseurs d'Europe, d'Afrique du Nord et du Golfe persique au moyen de 30 canaux situés sur quatre répéteurs du nouveau satellite Eutelsat W2. Le réseau dispose également de liaisons permanentes avec l'Amérique du Nord et l'Asie.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution