Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS
Jeudi 23 Novembre 2006 à 00:00

La 11e Nuit gay à la découverte des paradis homosexuels dans le monde

Pour sa onzième édition de la "Nuit Gay", Canal+ propose un voyage au coeur des "paradis gay", ces cités rêvées de la communauté homosexuelle à travers le monde, dont notamment la petite île américaine de Fire Island, exlusivement réservée aux hommes.

"Pour cette nouvelle édition, la chaîne a souhaité proposer un thème léger et drôle sur ces paradis, et découvrir comment l'homosexualité est perçue ailleurs qu'en France où des revendications sont toujours d'actualité", a indiqué à l'AFP Joëlle Matos, collaboratrice artistique aux programmes courts de la chaîne cryptée. Canal+ a ainsi dépêché Laurence Haïm, correspondante permanente aux Etats-Unis et reporter de guerre, sur la petite île de Fire Island, à 40 km de New York. Depuis les années 1930, des artistes et intellectuels homosexuels new-yorkais en villégiature en ont fait leur univers à la fois parfait et utopique, sans aucune femme, pas même lesbienne, à l'horizon. Un cas unique au monde.

"Depuis cinq ans, je vis dans un monde en guerre. Je suis une naufragée du reportage combattant la télé-réalité pour bien montrer l'horreur du monde... Un jour, j'ai voulu m'échapper de la violence de l'actualité et j'ai atterri sur une planète d'hommes", explique Laurence Haïm. "Pour la première fois, la communauté de Fire Island a accepté la présence d'une caméra tenue par une hétérosexuelle. Loin de la +Cage aux folles+, ce reportage est avant tout un film sur la tolérance et le bonheur", ajoute-t-elle. En partenariat avec le Festival de Films Gays et Lesbiens de Paris (du 14 au 21 novembre), ce voyage insolite réalisé par Lionel Bertrand, propose trois autres escales au coeur de sanctuaires gays, parfois éphémères, comme le congrès international des lesbiennes qui, chaque été, transforme Palm Springs (Californie) en paradis du saphisme.

Produit par Mademoiselle Agnès, chroniqueuse mode et tendances de Canal+, et réalisé par Anna Margarita Albelo, "Broute-Minou à Palm Springs" dévoile ces cinq jours de fête où des milliers de lesbiennes se retrouvent sous un soleil de plomb. "Les lesbiennes ont une image qui leur colle à la peau: pas drôles, pas belles et pas sympas. Ce reportage est l'occasion d'aller à la rencontre d'un maximum de lesbiennes différentes bien disposées à régler le sort de clichés tenaces", explique Anne Margarita Albelo. Un film sur les rancheros (nom des cowboys brésiliens) homosexuels figure également au programme de cette "Nuit gay", présentée par Madame H et Denis d'Arcangelo, deux célèbres humoristes de la communauté gay française.

La Nuit gay proposera aussi une sélection de l'imagerie érotique des Studios Colt de San Francisco, à l'occasion du 40e anniversaire de cette société de production mythique, spécialiste du porno gay.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public