Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS
Vendredi 10 Novembre 2006 à 00:00

Vodafone lance à son tour une offre haut débit

Vodafone, le numéro un mondial du téléphone mobile, a lancé à son tour vendredi une offre alliant téléphonie fixe et haut débit, pour un forfait de 25 livres par mois (37 euros), axée sur la sécurité avec fourniture d'anti-virus et assistance téléphonique 24 heures sur 24.

Vodafone avait annoncé en septembre la signature d'un accord avec BT pour proposer le haut débit à ses clients, via BT Wholesale, la division de gros de BT, préférant s'allier avec l'opérateur historique plutôt que de passer par le dégroupage. Ainsi, l'offre, baptisée Vodafone at Home ("Vodafone chez vous"), sera accessible à 97% des foyers britanniques dès le jour de son lancement, a souligné l'opérateur.

Pour 25 livres, abonnement inclus, Vodafone propose à ses 16 millions de clients britanniques du haut débit jusqu'à 8 mégaoctets, les communications fixes illimitées dans le Royaume-Uni, un rabais de 25% sur les communications vers les téléphones portables, et un rabais de 50% sur son modem Vodafone Mobile Connect, qui permet d'utiliser l'internet 3G avec un ordinateur portable, moyennant un abonnement séparé.

Pour se différencier d'une concurrence intense au Royaume-Uni, Vodafone paraît mettre délibérément l'accent sur la sécurité, et le confort. Vodafone indique ainsi qu'il fournira une assistance téléphonique gratuite 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, et six mois d'abonnements gratuit au système de sécurité Norton, "anti virus, anti spam, contrôle parental". Il assure aussi que les modems seront "préparés avant d'être installés", ce qui signifie, a expliqué un porte-parole, qu'il n'y aura qu'à les brancher pour qu'ils fonctionnent. Enfin, Vodafone s'engage à rembourser ses clients s'ils ne sont pas satisfaits au bout d'un mois.

Les offres de haut débit se multiplient depuis quelques mois en Grande-Bretagne, avec une multiplication d'offres dites "gratuites", des opérateurs le proposant aux clients qui payent leur service principal. C'est le cas de l'opérateur de téléphonie fixe Talktalk, du bouquet satellitaire de télévision BSkyB ou de l'opérateur de téléphonie mobile Orange. BSkyB propose aussi à ses clients un service payant pour un débit de 8 ou 16 mégaoctets, et Orange propose un service payant à tout le monde, incluant sa Livebox permettant d'appeler sans coût supplémentaire une centaine de pays.

Comparativement, le service de Vodafone est plus onéreux, puisqu'il faut payer 25 livres en plus de l'abonnement au mobile, mais le groupe, en insistant sur son alliance avec BT et sur son assistance téléphonique permanente, semble vouloir attirer une clientèle moins préoccupée de prix que de l'assurance d'avoir un service efficace.

Carphone Warehouse, le propriétaire de TalkTalk, a ainsi admis récemment avoir connu un "cauchemar", en étant dépassé par le succès de son offre et incapable d'équiper la clientèle avant plusieurs semaines, notamment à cause de sa dépendance vis à vis du rythme des dégroupages par BT. Le câblo-opérateur NTL, qui a racheté Virgin Mobile et s'appellera Virgin Media à partir de l'an prochain, est pour sa part le premier opérateur à proposer une quadruple offre téléphonie fixe-mobile-télévision-internet au Royaume-Uni.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public