Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS
Mardi 14 Novembre 2006 à 00:00

Trois nouveaux candidats à une TV numérique en Ile-de-France

Trois organisations, le groupe JLA, Zalea TV, et un partenariat NRJ Group-Telif, ont annoncé lundi leur candidature à un canal de télévision numérique terrestre (TNT) en Ile de France, au dernier jour du délai fixé par le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) pour déposer les dossiers.

Le groupe JLA, associé à J2H, premier actionnaire de Netgem, et à la société Aquaboulevard de Paris, a déposé un projet de chaîne baptisé IDF1, chaîne familiale pour l'Ile-de-France. Selon le groupe JLA, "IDF1 sera une chaîne distractive et interactive. Elle sera également une chaîne de services et de proximité. Chaîne vivante, elle sera enfin une chaîne identitaire, puisqu'elle permettra à tous les franciliens, parents et enfants, adultes et adolescents, seniors et tout-petits, de se retrouver autour de programmes fédérateurs".

La télévision associative Zalea TV est candidate à un canal "pour démocratiser l'accès à la télévision et conquérir le pluralisme audiovisuel". Zalea TV est candidate pour une diffusion gratuite et en clair, à raison de 12 heures par jour, sur un canal partagé avec les autres télévisions associatives indépendantes ("télés libres") qui seront autorisées. Chaîne alternative généraliste, Zalea TV se présente comme "une télévision de libre expression et d'accès public, au service de l'engagement citoyen et de la démocratie participative en Ile de France".

NRJ Group a noué un partenariat avec Telif, qui fédère sept chaînes locales (Rosny TV, TVM, Télessonne, TVFil78, RueilTV, VOTV, canal Coquelicot) pour déposer la candidature d'une chaîne baptisée LTF, La chaîne de Tous les Franciliens. Selon un communiqué commun de NRJ Group et Télif, "LTF se définit comme la chaîne qui "incite à sortir" partout en Ile-de-France et comme la chaîne qui "encourage et relaie les initiatives" des Franciliens. De son côté, la Ville de Paris précise dans un communiqué publié lundi qu'elle n'a pas présenté de dossier de candidature pour une fréquence, tout en étant "très favorable au développement d'une offre de télévision locale à Paris et en Ile-de-France".

La Ville se propose de mettre en place des outils "qui pourront bénéficier à l'ensemble des projets" et "envisage de participer à la coproduction de programmes". Le dépôt de candidatures pour les quatre fréquences en jeu en Ile-de-France a pris fin lundi, à 17H00. Le CSA devait publier lundi ou mardi la liste définitive des candidats. La liste des dossiers présélectionnés sera publiée en janvier 2007. Les autorisations seront délivrées aux éditeurs de services en mars 2007 et la date probable de démarrage du multiplex est fixée au mois d'octobre 2007.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public